Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
COVID -19 : 13 décès à Maurice durant la semaine écoulée | Est Presse
Thursday, February 29, 2024
spot_img
HomeActualitéCOVID -19 : 13 décès à Maurice durant la semaine écoulée

COVID -19 : 13 décès à Maurice durant la semaine écoulée

La nouvelle ne pourra que soulager la population ici à Maurice. Le nombre de décès est en baisse dans le pays. Le nombre de personnes contaminées durant les derniers 24 heures ne donne pas l’impression que la pandémie nous frappe fort à présent. Il y a eu 76 nouvelles infections au coronavirus COVID -19. 11 personnes ont été hospitalisés (2 à ENT de Vacoas et 9 dans les hôpitaux régionaux). 2 personnes  guéries ont pu rentrer chez eux. Pour la semaine écoulée (29 décembre 2021 au 5 janvier 2022), selon le service de Communication il y 13 décès. Parmi 3 étaient âgés de moins de 60 ans et 10 plus de 60 ans, 6 n’étaient pas vaccinés et 7 vaccinés aux deux doses, un n’avait aucun problème de santé alors que 12 portaient des comorbidités. Le communiqué du ministère de la Santé et du Bien-Etre nous apprend également qu’il y a actuellement 15 personnes venant de l’étranger qui sont en quarantaine. Ayant été testés positifs, ils devront être COVID – Free pour pouvoir circuler dans la communauté. Nous ne pouvons que souhaiter que ses patients retrouvent vite la santé. Quoiqu’il en soit un rappel du respect des gestes barrières et des normes sanitaires reste des plus important. Si nous voulons vite briser la chaîne de transmission. Aussi, comme nous le rappelle le Dr Soobiraj Sok Appadoo, Surintendant de l’hôpital ENT de Vacoas, il ne faut quitter son toit que si c’est vraiment ultra important. Car, le moins qu’on circule le mieux on combat la pandémie. Alors, faisons cet effort pour vraiment aider le pays à mieux respirer en brisant la chaîne de transmission du maudit virus.

Si à Maurice, la situation est sous contrôle, en revanche, ailleurs dans le monde, la pandémie de COVID-19 a poursuivi cette semaine sa flambée, mais les décès sont restés en baisse : voici les évolutions hebdomadaires marquantes, issues de bases de données de l’AFP.

Indicateur important, le nombre des cas diagnostiqués ne reflète qu’une fraction du nombre réel des contaminations et les comparaisons entre pays sont à prendre avec précaution, les politiques de tests différant d’un pays à l’autre.

Pour les statistiques par pays, l’analyse se limite aux pays d’au moins 500 000 habitants dont le taux d’incidence dépasse les 50 cas hebdomadaires pour 100 000 habitants.

Près de 2 millions de cas quotidiens 

Avec un nouveau record de 1,94 million de contaminations enregistrées chaque jour dans le monde, l’indicateur bondit de nouveau cette semaine (+64 % par rapport à la semaine précédente), selon un bilan de l’AFP arrêté à hier.

Toutes les régions sont concernées 

Alors que le variant Omicron, très contagieux, est désormais présent dans la plupart des pays, les contaminations flambent dans toutes les régions : en Océanie (+259 %), dans la zone Amérique latine/Caraïbes (+143 %), au Moyen-Orient (+110 %), en Asie (+109 %), dans la zone États-Unis/Canada (+69 %), en Europe (+51 %) et en Afrique (+3 %).

Principales accélérations 

Le Guyana (+653 % par rapport à la semaine précédente, 400 nouveaux cas quotidiens) est le pays ayant enregistré la plus grosse accélération de la semaine parmi ceux dont le taux d’incidence dépasse 50 cas hebdomadaires pour 100 000 habitants.

Suivent le Koweït (+464 %, 1 300), la Mauritanie (+452 %, 700), le Suriname (+419 %, 500) et la République dominicaine (+375 %, 3 100).

Cette semaine, des dizaines de pays dans le monde ont vu leurs cas multipliés par deux ou plus, dont de grands pays comme l’Inde, le Pakistan, le Brésil, le Mexique, le Japon, les Philippines ou l’Italie.

Principales décrues 

Le Eswatini (ex-Swaziland) est le pays ayant enregistré la plus forte décrue cette semaine (-50 %, 200), devant la Namibie (-32 %, 500), les Comores (-29 %, 100), la Russie (-24 %, 17 400) et la Corée du Sud (-23 %, 4 000).

Le Eswatini et la Namibie, en Afrique australe, figuraient début décembre parmi les premiers pays frappés par la vague de contaminations au variant Omicron.

– Le plus de contaminations –

Les États-Unis restent, de loin, le pays ayant enregistré le plus grand nombre de nouvelles contaminations en valeur absolue cette semaine (595 200 cas quotidiens, +70 %), devant la France (206 100, +70 %) et le Royaume-Uni (181 000, +30 %).

En proportion de la population, le pays ayant recensé le plus de nouveaux cas cette semaine est Chypre (3 468 pour 100 000 habitants), devant l’Irlande (2 840), la Grèce (2 415), le Monténégro (2 371) et le Danemark (2 362).

Décès 

Au plan mondial, malgré la flambée de cas, le nombre de décès quotidiens reste en baisse (-3 %), à 6 172 morts par jour.

Les États-Unis recensent en valeur absolue le plus grand nombre de décès quotidiens, 1 357 par jour cette semaine, devant la Russie (838) et la Pologne (414).

En proportion de la population, les pays ayant enregistré le plus de décès au cours de la semaine écoulée sont Trinité-et-Tobago (10,1 morts pour 100 000 habitants), la Géorgie (8,1), la Pologne (7,7), la Bulgarie (7,0) et la Croatie (6,6).

spot_img
spot_img

Latest Articles