Wednesday, June 29, 2022
Home Actualité COVID 19 : 344 cas actifs dans le pays

COVID 19 : 344 cas actifs dans le pays

Le bilan pour hier est le suivant : deux décès et deux personnes, dont un enfant de Baie du Tombeau testés positifs. Au total, il y a actuellement 344 cas actifs dans le pays alors que le nombre de guéris se chiffre à 207. Hier, la journée comme la soirée auront constitué un dimanche noir pour les membres de l’équipe médicale de l’hôpital de Souillac dirigé par un néphrologue qui est assisté de trois médecins, dont un anesthésiste. Les Nursing Officers, les Attendants et les ambulanciers sont aussi d’un apport considérable dans cette équipe. D’ailleurs, aujourd’hui, du renfort venant de l’hôpital du Nord, de l’hôpital du Nord et celui de Jeetoo a rejoint l’équipe en place à Souillac om il faut bien le dire le challenge est énorme vu l’état de santé des patients avant même l’éclatement de la pandémie cette année. Venir donc critiquer si outrageusement l’équipe médicale constitue de la pure injustice. 

Première exercice de questions – réponses réussi à travers ZOOM
Une fois les explications du Dr Kailash Jagutpal données, la presse était conviée à travers une louable initiative du Government Information Services dirigé par son directeur, M. Rudy Veeramundar, à un exercice de questions – réponses à travers la plateforme ZOOM. Un exercice où le ministre Jagutpal était présent en compagnie des Drs Joomaye, Ip et Lam. Tous des professionnels de la médecine qui ont été à la hauteur des espérances dans le sens qu’ils ont répondu à toutes les questions des journalistes sur la plateforme avec moult détails et émettant le souhait que d’une part les patients retrouvent la santé et que le pays se retrouve loin de la pandémie non sans demandant le respect des gestes barrières. Votre serviteur a posé des questions portant sur l’alimentation des dialysés de Souillac et ENT, le nombre de patients à ENT et Souillac avec un pronostic vital engagé et un projet de loi sur le don obligatoire d’organes. Les Drs Ip et Lam ont tour à tour expliqué qu’effectivement les patients dialysés sont sujets à un régime alimentaire calculé en fonction de leur maladie. Toutefois, l’habitude alimentaire dans notre pays par rapport à la diversité des cultures pose parfois un problème. Concernant le nombre de patient dont l’état inspire de sérieuses inquiétudes, il y en a un à ENT et un autre à Souillac a précisé le Dr Jagutpal alors que pour une loi sur le don obligatoire des organes, le ministre annoncé la mise sur pied prochaine d’un Renal Transplantation Unit qui a déjà bénéficié d’un don de 10,000 dollars de l’étranger, à travers le ministère des Affaires Étrangères. Sans doute, cet exercice avec quatre professionnels de la médecine a pu dissiper plusieurs malentendus sur les patients souffrants d’insuffisance rénales. Il faut maintenant souhaiter que cesse de paraître sur les réseaux sociaux des insultes à l’encontre de ces professionnels qui ont quitté leur famille pour un mois (15 jours dans les centres de santé et 15 autres en quarantaine) avec l’objectif de soigner nos malades et de tout faire pour sauver ceux avec un pronostic vital engagé. A ces hommes et à ces femmes qui sont connus comme des Frontliners, EST PRESSE dit bon courage !

Latest Articles

COVID -19: Révision de la quarantaine en Chine

Pékin a réduit mardi de moitié la durée de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant en Chine, ce qui constitue un...

COVID-19 : La ministre de la Santé demande aux Français de remettre le masque dans les transports

Alors qu’à Maurice, il y a tout un mouvement pour souhaiter que les restrictions sanitaires soient revues, que le port du masque...

EDUCATION: Des jeunes d’outre-mer vont partir en expédition maritime dans l’océan Indien

Les 75 jeunes de « l’école Bleu Outremer » partent en expédition dans le sud de l’océan Indien sur le « Marion Dufresne ». | LUCIE PICHOT