Thursday, May 19, 2022
Home Actualité COVID -19 : BioNTech à la conquête du marché du vaccin africain

COVID -19 : BioNTech à la conquête du marché du vaccin africain

L’usine de production de vaccins de Pfizer-BioNTech à Marburg, en Allemagne. AP – Michael Probst

Le laboratoire allemand a signé mardi des accords avec le Rwanda et l’Institut Pasteur de Dakar au Sénégal pour la fabrication de vaccins à ARN messager contre le Covid-19, mais aussi la malaria et la tuberculose. Objectif annoncé du projet : un transfert de compétences aux pays hôtes et la mise en place des lignes de productions de vaccins en Afrique et pour l’Afrique.

La construction des sites sera financée par BioNTech et la production gérée dans un premier temps par le laboratoire allemand et ses employés. Les pays hôtes, eux, devront prendre en charge le conditionnement des vaccins.

BioNTech annonce cependant à terme un transfert de compétences vers ses partenaires locaux.

« C’est une grande responsabilité scientifique pour nous de pouvoir produire ces vaccins aux normes scientifiques de l’Europe. Parce qu’il ne faudrait pas penser qu’il va y avoir deux catégories de vaccins : un vaccin produit en Europe pour les Européens, un autre vaccin, certainement inférieur, produit en Afrique pour les Africains », déclare Aïssata Tall Sall, ministre des Affaires étrangères du Sénégal.

Pas encore de date précise pour le début de la production. Mais elle devrait être d’abord axée sur des vaccins à ARN messager contre le coronavirus. « Ces vaccins seront produits essentiellement pour l’exportation dans les pays africains qui en ont besoin. Et effectivement il y a un gap en terme d’accès aux vaccins pour le Covid. Mais comme on l’a dit cette technologie peut être aussi utilisée pour la fabrication d’autres vaccins, notamment le vaccin contre la malaria, la tuberculose en fonction des études qui sont en cours », explique Daniel Ngamije, ministre rwandais de la Santé.

Selon le ministre, la construction de l’usine rwandaise va débuter en juillet 2022. Une fois opérationnelle, elle aura une capacité de production de 50 millions de doses par an, un chiffre qui pourrait par la suite augmenter. Une source officielle évalue grossièrement le projet à plus de 100 millions d’euros.

 

Latest Articles

SANTE : Royaume-Uni, Canada… Des cas de variole du singe recensés par dizaines en Europe et en Amérique du Nord

Plusieurs dizaines de cas suspects ou confirmés de variole du singe ont été détectés depuis début mai en Europe et en Amérique...

Carburants : On paie plus cher pour le diesel (Rs 54.55 le litre) et l’essence (Rs 74.10 le litre) depuis ce matin

La State Trading Corporation a rendu officiel les nouveaux prix qu’on paie pour les carburants depuis ce matin. On paie 10% plus...

À 112 ans, un Vénézuélien devient l’homme le plus vieux du monde

Un agriculteur vénézuélien de 112 ans, Juan Vincente Pérez, est désormais l'homme le plus vieux du monde après le décès d'un Espagnol,...