Monday, December 5, 2022
Home Actualité COVID -19 : Des fausses rumeurs de la présence des cas de...

COVID -19 : Des fausses rumeurs de la présence des cas de contamination et psychose dans l’Est

Depuis mardi dernier, pour des raisons que nous ignorons, il y a des abrutis qui propagent des rumeurs à l’effet qu’il y a des cas de contamination de la COVID -19 dans l’Est. On parle même d’une école primaire de la région où deux enfants auraient été infectés et de deux collèges, l’un privé et l’autre d’Etat, toujours de Flacq, où des enseignants et des élèves auraient présentés des signes de la COVID -19 et transportés à l’hôpital de Flacq. Ailleurs, dans le pays, il y aurait même des collèges et des écoles primaires où des messages parlant de cas de contamination dans le pays circulent toujours. Or, de sources dignes de foi, nous avons eu confirmation qu’il n’y rien de plus FAUX concernant ces rumeurs. 

Cette situation a évidemment, créé une certaine panique, voire une psychose, chez des parents, les élèves, chez le corps enseignant et non-enseignant des institutions éducatives de la région. La peur plane même chez le public en général. 

Dans au moins une école dans le sud, ce matin, des parents sont allés récupérer leurs enfants, arguant qu’il y a des cas positifs dans le pays. Nous sommes en présence d’une information que des employés d’une prestigieuse compagnie qui souhaite faire une démonstration de ses produits à Flacq Cœur de Ville demain, hésitent à se déplacer en raison de ces folles rumeurs. Voilà un peu le mal que fait ces rumeurs les plus folles.

Il est vrai de dire que des employés de Welkin Hospital de Moka ont été mis en isolation dans le centre de quarantaine de l’hôtel Ambre de Belle Mare après avoir été en contact avec un homme d’origine malgache ayant débarqué d’un jet privé à l’aéroport de Plaisance en début de semaine. Toutefois, il faut savoir qu’à l’exception du service médical du ministère de la Santé, personne ne peut être en contact physique avec ceux qui hébergent. Le contraire serait une entrave à la Quarantine Act qui prévoit des peines sévères contre ceux qui transgressent les règlements. Selon nos informations, à ce jour, tous ceux venant de Welkin Hospital et qui sous la charge de l’équipe médical de Flacq ne présentent aucun signe de la COVID -19. Voilà qui devrai rassurer les uns et les autres et surtout justifier que les rumeurs qui circulent actuellement dans l’Est sont fausses. 

Le port du masque n’est pas une priorité pour certains

Dans un autre ordre d’idée, malgré les efforts des autorités, il faut se dire qu’il y a encore des gens qui pensent que le port du masque n’est pas une priorité. Ainsi, ils circulent partout dans l’Est et même ailleurs, nous-a-t-on dit sans porter le masque convenablement ou même pas du tout. 

Nous faisons un appel au public concernant le port du masque en se couvrant le nez et la bouche en même temps. Aux membres de la force policière et aux employés des compagnies de sécurité exerçant dans des lieux publics, nous demandons d’expliquer d’abord à ceux qui ne portent pas le masque les risques qu’ils courent concernant leur contamination, ceux autour d’eux et devant la loi. 

Il ne faut pas oublier que non seulement la loi prévoit des peines sévères contre ceux qui ne portent pas le masque en public, mais ce geste non conforme aux conditions sanitaires engendre la contamination. Que nous soyons fonctionnaires, employés du secteur privé, retraités, étudiants ou sans emploi, si nous ne voulons pas vivre dans l’angoisse que nous avons connu en mars, avril et mai dernier, engageons-nous à porter le masque. C’est la première arme la plus efficace pour combattre la pandémie.

Latest Articles

Coupe du monde: revivez l’actualité du Mondial du dimanche 4 décembre

Ce dimanche 4 décembre a été marqué par les qualifications de la France et de l’Angleterre pour les quarts de finale du Mondial,...

Coupe du Monde 2022 : le programme des matchs du 3 décembre

Au programme de ce samedi en Coupe du Monde, les débuts de la phase à élimination directe avec les deux premiers huitièmes...