Saturday, December 4, 2021
Home Actualité COVID -19 : Ecoliers, collégiens, policiers, détenus, soldats de la SMF, de...

COVID -19 : Ecoliers, collégiens, policiers, détenus, soldats de la SMF, de QBL, Winners de Flacq et Intermart de Quatre Bornes contaminés

On est tous appelés à vivre avec le coronavirus COVID -19 disait son Excellence le Président de la République de Maurice, Pradeep Roopun, dès le début de la pandémie l’année dernière. Certains ne le prenaient pas au sérieux alors que d’autres estimaient que quelque part il avait raison. Aujourd’hui, tout le monde réalise qu’il avait vu les mots justes. On compte désormais des cas par centaines et c’est devenu une habitude. Evidemment, ce n’est pas une raison pour que nous négligeons les gestes barrières et ne respectons pas les consignes sanitaires. NON. Il faut continuer à porter le masque convenablement, soit en se couvrant le nez, la bouche et le menton et en se lavant les mains et le visage régulièrement, en utilisant le sanitizer et en respectant la distanciation social (un mètre à un mètre et demi entre deux personnes). Sans oublier de se faire vacciner si on est majeur et de consommer des légumes, des fruits, de boire beaucoup d’eau et des boissons à base de vitamine C à volonté. Voilà ce que nous recommandent les médecins matin, midi et soir. Sauf qu’il y a certains ignorants qui font tout le contraire et lorsqu’ils contractent le virus, ils sont toujours les premiers à se plaindre et dire que les autorités ne font pas leur travail.

Actuellement, il doit y avoir plus de 2000 contaminés sous traitements. Parmi on trouve plus de 200 détenus, des écoliers et des collégiens, des soldats de la Special Mobile Force, des éléments de la station de police de Rivière du Rempart, des employés de Intermart de Quatre Bornes et ceux de Winner’s La Source de Centre de Flacq. Ce qu’il faut bien se mettre dans la tête, c’est que même si on s’est fait administrer les deux doses de vaccin on court toujours le risque de se faire contaminer si on a refusé de suivre les consignes. C’est pour dire à quel point il faut prendre les précautions.

Le communiqué de presse du ministère de la Santé ne donne plus beaucoup de détails concernant les cas positifs sauf le nombre de personnes contaminées quotidiennement et celle admise en quarantaine. Dans un premier temps, cela avait été critiqué, mais finalement, tout le monde a fini par comprendre que tellement les chiffres augmentent il suffit de donner un résumé nettement simplifié.  

Latest Articles

COVID -19 : Omicron risque de devenir majoritaire en Europe…

Le variant Omicron risque de devenir majoritaire en Europe d’ici «les prochains mois» si les premières tendances se confirment, a estimé jeudi...

PREMIER LEAGUE : Premier League (J14) : Ronaldo et United douchent Arsenal

Encore étincelant, Cristiano Ronaldo a sorti Manchester United d'un mauvais pas ce jeudi en Premier League contre Arsenal (3-2), avec un doublé...

COVID -19 : Des réinfections possibles avec Omicron

Les anticorps issus d’une première infection à la COVID-19 n’empêchent pas une d’attraper à nouveau la maladie avec...