Friday, December 9, 2022
Home Actualité COVID -19 : Emouvante cérémonie de candle light à l’hôpital Dr Bruno...

COVID -19 : Emouvante cérémonie de candle light à l’hôpital Dr Bruno Cheong hier soir

A l’initiative des médecins exerçant à l’hôpital Dr Bruno Cheong de Flacq, mais surtout à la requête du Dr Joomun, , une cérémonie de Candle Light a été organisée hier soir devant la porte principale de ce centre hospitalier. Emouvante cérémonie qui a vu la participation de non seulement les membres du service médical de ce centre hospitalier de l’Est, mais également de leurs parents et surtout de ceux ayant perdu des proches frappés par le maudit virus. Le Dr Preeatum Ancharaz, Néphrologue qui est aussi notre Consultant en matière de Santé Médecine à EST PRESSE et www.estpresse.mu,  était le principal animateur de cette cérémonie. Dans une allocution qui a fait trembler de chagrin tout un chacun présent hier, il devait dire que les Front Liners prennent des risques pour soigner ceux qui sont contaminés et que c’est dur d’avoir vu partir des membres du service médical.

Le Dr Bruno Cheong est le premier front liner qui n’a pas échappé à la force de frappe du coronavirus COVID -19. Il y a eu d’autres médecins comme les Drs Hurry, Goorah, Pooltoo, les Charge Nurses Gurrib,  Vythilingum, la Nurse, Ramkissoon, le HCA Kunputh, la Nurge Oomah Lallchand, ‘ambulancier Girwar, les HCA Bugun et Kunputh. Le Dr Ancharaz devait faire un plaidoyer pour demander au public de ne pas décourager le corps médical qui fait un travail énorme dans le but de sauver des vies humaines. « Nous avons injustement subi des critiques mais Dieu sait que nous nous démenons pour tenter de sauver au maximum la vie des patients. J’ai personnellement travaillé à l’hôpital de Souillac et à ENT de Vacoas et je peux témoigner le travail colossal que nous abattons pour sauver des vies. Malgré les critiques, nous ne baissons pas les bras et cela est exceptionnel » devait-il dire avant de demander à tous les Mauriciens, en cette période de fête, d’avoir une pensée pour les membres du service médical et de prier pour eux. « Nous comprenons très bien, même mieux que certains qui nous critiquent à tort combien c’est dur de perdre un cher aimé. Nous comprenons cette douleur mais croyez-moi, nous faisons toujours de notre mieux pour qu’un patient quitte l’hôpital sur ses deux pieds et avec un sourire. » conclura-t-il.

Par la suite, le Dr Busgopal a expliqué que perdre un membre du service médical est vraiment pénible. « Nous sommes des soldats, des guerriers contre ce virus qui fait mal. Perpétuellement nous sommes sur le front de guerre et personne ne baisse les bras. Notre collègue, Oomah était vacciné, mais cela n’a pas suffit pour combattre le virus. C’est donc une des raisons pour laquelle je vous demande de prendre toutes les précautions, masque, social distancing, respect des normes sanitaires mais surtout, surtout, il faut augmenter votre système immunitaire. Prenez des boosters pour contrer le virus. Finalement, je demanderais à tous les Nauriciens d’avoir une pensée pour nous dans leurs prières en cette fin d’année. Demandez à Dieu de nous donner cette force et ce courage pour aider les patients à s’en sortir » ajoutera-t-il.

Latest Articles

Les plus beaux letchis de l’année au verger de Poste de Flacq

La moisson est grande, mais les chauves-souris sont nombreux ces temps-ci dans l’Est. Du coup, les vergers de letchis sont pris d’assaut...

Coupe du monde: revivez l’actualité du Mondial du dimanche 4 décembre

Ce dimanche 4 décembre a été marqué par les qualifications de la France et de l’Angleterre pour les quarts de finale du Mondial,...

Coupe du Monde 2022 : le programme des matchs du 3 décembre

Au programme de ce samedi en Coupe du Monde, les débuts de la phase à élimination directe avec les deux premiers huitièmes...