Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
COVID -19 : Inde : un “champignon noir”, touchant des patients provoque l’inquiétude | Est Presse
Friday, February 23, 2024
spot_img
HomeActualitéCOVID -19 : Inde : un "champignon noir", touchant des patients provoque...

COVID -19 : Inde : un “champignon noir”, touchant des patients provoque l’inquiétude

Depuis plusieurs semaines, les autorités sanitaires indiennes alertent sur un nombre inquiétant de personnes touchées par la mucormycose, une infection par un « champignon noir », souvent mortelle. Le point commun parmi tous les malades : avoir été contaminés au Covid-19 quelques semaines auparavant mais aussi être diabétiques. Selon plusieurs experts contactés par France 24, cette infection – rare en France mais plus fréquente en Inde – est favorisée par plusieurs aspects de la crise sanitaire.

Alors que l’Inde a franchi, mercredi 12 mai, la barre des 250 000 morts liés au Covid-19 depuis le début de la pandémie, les médecins alertent désormais sur une nouvelle maladie appelée mucormycose, ou encore « champignon noir ». Et cette pathologie fongique semble toucher, majoritairement, des patients guéris du coronavirus ou en voie de guérison. 

Interrogé par la BBC, Akshay Nair, un chirurgien ophtalmologiste qui travaille dans trois hôpitaux de Bombay, l’une des villes les plus touchées par la flambée de l’épidémie que connaît l’Inde depuis plusieurs semaines, affirme ainsi avoir reçu une quarantaine de patients souffrant de mucormycose au cours du mois d’avril. Un nombre bien supérieur à ceux habituels. 

Le constat est le même dans plusieurs villes du pays. Toujours auprès de la BBC, Raghuraj Hegde, chirurgien ophtalmologue dans la ville de Bengalore, dans le sud du pays, fait état de 19 cas au cours des deux dernières semaines, contre « un ou deux » sur les dix dernières années. Le journal The Times of India rapporte, de son côté, des cas dans des hôpitaux à Lucknow, dans l’Uttar Pradesh ou à Bhubaneswar, dans l’État d’Odisha.   

Tous ces patients ont deux points communs : ils avaient contracté le Covid-19 peu de temps auparavant et ils sont diabétiques. 

spot_img
spot_img

Latest Articles