Friday, December 9, 2022
Home Actualité COVID -19 : Israël commence à vacciner les enfants de 5 à...

COVID -19 : Israël commence à vacciner les enfants de 5 à 11 ans

Liron, jeune israélien de 11 ans, reçoit sa première dose de vaccin anti-COVID-19 dans le centre de l’assurance maladie Meuhedet, à Jérusalem. © Sami Boukhelifa/RFI

Pionnier de la vaccination contre le Covid-19, Israël a lancé ce mardi 23 novembre sa campagne de vaccination des enfants contre le coronavirus, devenant ainsi l’un des premiers pays après les États-Unis à abaisser l’âge de la vaccination.

L’infirmière explique à Liron ce qu’elle s’apprête à faire étape par étape. Le jeune garçon retrousse sa manche, il ferme les yeux, serre les dents. « Et voilà ! » À 11 ans, le jeune collégien est le dernier de la famille à se faire vacciner. « Dès qu’on a pu se faire vacciner, on l’a tous fait. Mon autre fils qui a 14 ans, a également été vacciné dès que cela a été possible, explique Naama, la mère de Liron. Souvent, les enfants sont des porteurs sains, ils sont asymptomatiques et ils propagent le virus. C’est vrai que ça m’effraie un peu, mais je crois en la science. »

Comme les États-Unis, les Émirats arabes unis et la Chine notamment, Israël figure désormais parmi les pays autorisant la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans. L’État hébreu espère ainsi juguler la cinquième vague de Covid-19. Le gouvernement avait prévu de lancer la campagne de vaccination ce mardi, mais dès hier soir des doses ont été administrées aux plus petits.

« Aucune crainte à avoir »

Dans la salle d’attente du centre de vaccination Meuhedet, à Jérusalem, plusieurs enfants attendent sagement leur tour avec leurs parents. « La population adulte est vaccinée et ne risque plus rien. Ce que nous avons constaté durant les deniers mois, c’est que la plupart des personnes infectées par le Covid-9 sont des enfants dans cette tranche d’âge de 5-11 ans. En les vaccinant, on protègera toute la société, assure Galia Kuno, infirmière en chef du centre de vaccination, au micro de notre correspondant Sami BoukhelifaEt il n’y a aucune crainte avoir. Le Covid est bien plus dangereux pour les enfants que la vaccination ».

L’État hébreu avait été l’un des premiers pays à lancer, en décembre 2020, une vaste campagne de vaccination à la faveur d’un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer lui ayant permis d’accéder rapidement à des millions de doses payantes en échange de données sur l’effet du vaccin à grande échelle. Cette campagne a permis la double vaccination de plus de 5,7 millions des quelque neuf millions d’Israéliens, soit plus de 80% des adultes.

Les autorités ont par la suite lancé une campagne pour l’administration d’une dose de rappel, administrée déjà à plus de quatre millions de personnes. Elles ont également abaissé à 12 ans l’âge d’accès au vaccin, avant de donner le feu vert à la vaccination dès l’âge de 5 ans dans la foulée d’essais cliniques de Pfizer, d’une campagne en ce sens aux États-Unis et de recommandations de scientifiques israéliens.

Latest Articles

Les plus beaux letchis de l’année au verger de Poste de Flacq

La moisson est grande, mais les chauves-souris sont nombreux ces temps-ci dans l’Est. Du coup, les vergers de letchis sont pris d’assaut...

Coupe du monde: revivez l’actualité du Mondial du dimanche 4 décembre

Ce dimanche 4 décembre a été marqué par les qualifications de la France et de l’Angleterre pour les quarts de finale du Mondial,...

Coupe du Monde 2022 : le programme des matchs du 3 décembre

Au programme de ce samedi en Coupe du Monde, les débuts de la phase à élimination directe avec les deux premiers huitièmes...