Saturday, December 4, 2021
Home Actualité COVID -19 : La province de Gauteng en Afrique du Sud frappée...

COVID -19 : La province de Gauteng en Afrique du Sud frappée de plein fouet

L’Afrique du Sud est très inquiète par la circulation du variant Delta sur son territoire. Il pourrait être le facteur aggravant d’une troisième vague épidémique en cours dans le pays.

La grande majorité des nouveaux cas se concentre dans la province du Gauteng, la plus peuplée d’Afrique du Sud avec les villes de Johannesburg et Pretoria. Si le variant Delta n’y a pas encore été massivement identifié faute de données disponibles, la progression du virus laisse penser qu’il y est déjà très présent. Sa très grande viralité expliquerait l’explosion des nouvelles contaminations qui mettent les hôpitaux sud-africains sous pression.

Manque de lits, manque de personnels et l’armée en soutien, la province du Gauteng fait désormais face à une crise d’une ampleur inédite. Quelque 6 300 personnes y sont actuellement hospitalisées pour cause de Covid-19.

La pression s’accentue sur les hôpitaux, témoigne Caroline Maslo, infectiologue au sein du groupe médical privé Netcare : « La situation est très tendue, mais on peut encore faire face. On a augmenté au maximum notre capacité en termes de lits, on a ouvert des tentes à l’entrée des hôpitaux pour pouvoir gérer l’afflux de patients. C’est possible que l’on ait à faire des choix sur l’admission des patients en fonction de leur espérance de vie, de leur comorbidité et de leur état fonctionnel. »

Relativement épargnée par les vagues précédentes, une faible partie de la population de la province du Gauteng a développé une protection immunitaire. La troisième vague est déjà plus forte que les précédentes, observe Caroline Maslo. « On a 50% d’augmentation du nombre de patients déjà par rapport aux deux précédentes vagues. Donc si comme on le craint le nombre de cas continue à augmenter, ça va commencer à devenir très difficile. »

En pleine saison hivernale, toutes les conditions sont réunies pour que le virus circule davantage. Sans compter sur une campagne vaccinale au ralenti. Seulement 4% de la population a été vaccinée.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa s’adressera à la nation ce dimanche 27 juin à 20h. Il devrait annoncer de nouvelles restrictions. En Afrique du Sud, le nombre de morts avoisine les 60 000 décès.

 

Latest Articles

COVID -19 : Omicron risque de devenir majoritaire en Europe…

Le variant Omicron risque de devenir majoritaire en Europe d’ici «les prochains mois» si les premières tendances se confirment, a estimé jeudi...

PREMIER LEAGUE : Premier League (J14) : Ronaldo et United douchent Arsenal

Encore étincelant, Cristiano Ronaldo a sorti Manchester United d'un mauvais pas ce jeudi en Premier League contre Arsenal (3-2), avec un doublé...

COVID -19 : Des réinfections possibles avec Omicron

Les anticorps issus d’une première infection à la COVID-19 n’empêchent pas une d’attraper à nouveau la maladie avec...