Thursday, May 19, 2022
Home Actualité COVID -19 : L'autorité sanitaire des Seychelles : les vaccins COVID sont...

COVID -19 : L’autorité sanitaire des Seychelles : les vaccins COVID sont sûrs, pas de décès parmi les personnes entièrement vaccines

Un total de 69 708 personnes sur la population cible de 70 000 a reçu la première dose de Sinopharm ou de Covishield, soit 99,6% de l’objectif 

L’autorité sanitaire des Seychelles est convaincue que les vaccins COVID administrés à sa population sont efficaces, a hier déclaré jeune haut responsable.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré lors d’une conférence de presse que, jusqu’à présent, la nation insulaire n’a pas enregistré de cas où une personne ayant reçu les deux doses est décédée.

« Ce que les gens ne réalisent pas, c’est que si nous n’avions pas atteint le taux de vaccination actuel, notre situation aurait été bien pire », a-t-il déclaré.

Les Seychelles comptent actuellement 2 739 cas actifs de la COVID -19 et ont enregistré 32 décès.

Un total de 69 708 personnes sur la population ciblée de 70 000 a reçu une première dose de Sinopharm ou de Covishield, soit 99,6 % de l’objectif, tandis que 61 360 personnes ont reçu les deux doses.

La nation insulaire de l’océan Indien occidental a déployé son programme de vaccination en janvier. L’autorité sanitaire a confirmé qu’elle n’a pas exclu un éventuel rappel de Sinopharm, mais que celle-ci sera basée sur les directives de l’Organisation mondiale de la santé.

Le commissaire à la santé publique a également annoncé que très prochainement le vaccin Spoutnik de fabrication russe sera mis en place maintenant que les Seychelles ont reçu des informations sur leur certificat d’analyse.

Dr. Gedeon a déclaré que le vaccin Spoutnik est conservé à -18 degrés Celsius et qu’une fois décongelé, il doit être administré dans les deux heures. Cela signifiera que le vaccin sera administré uniquement sur l’île principale de Mahé.

Le directeur général de l’Agence des soins de santé, Danny Louange, a déclaré que «la priorité sera donnée aux agents de santé qui n’ont pas été en mesure de prendre d’autres vaccins et à d’autres agents essentiels. Cela se fera sur rendez-vous car le vaccin a une chaîne du froid très strict que nous devons maintenir. Ainsi, nous saurons exactement combien de personnes seront vaccinées à un certain moment. Nous l’annoncerons très bientôt. »

Sur l’augmentation des cas de COVID malgré les taux de vaccination élevés, Dr. Gedeon a déclaré que cela avait été soulevé lors d’une conférence de presse de l’OMS à Genève.

« L’OMS a dit que si nécessaire, ils reconsidéreraient tout et nous avons déjà effectués un travail de terrain pour une nouvelle évaluation afin de trouver ce qui se passe. Nous avons des idées, mais lorsque des gens du monde entier l’examinent, cela rend les choses transparentes », dit Dr. Gedeon.

Il a ajouté que d’autres échantillons seront prélevés pour être envoyer afin d’être testés dans les prochains jours pour vérifier s’il existe d’autres variantes dans la nation insulaire.

Latest Articles

Carburants : On paie plus cher pour le diesel (Rs 54.55 le litre) et l’essence (Rs 74.10 le litre) depuis ce matin

La State Trading Corporation a rendu officiel les nouveaux prix qu’on paie pour les carburants depuis ce matin. On paie 10% plus...

À 112 ans, un Vénézuélien devient l’homme le plus vieux du monde

Un agriculteur vénézuélien de 112 ans, Juan Vincente Pérez, est désormais l'homme le plus vieux du monde après le décès d'un Espagnol,...

COVID -19: Chine: Shanghai atteint l’objectif «sociétal zéro Covid»

Pour le troisième jour consécutif, les infections communautaires sont restées à zéro à Shanghai, une étape importante sur la voie du déconfinement. Même...