Friday, September 30, 2022
Home Actualité COVID -19 : Le Dr Navin Ramgoolam pourrait quitter le département des...

COVID -19 : Le Dr Navin Ramgoolam pourrait quitter le département des soins intensifs lundi. Mieux, il n’est plus sous oxygène en permanence

Le Dr Ramgoolam pourrait quitter le département des soins intensifs du célèbre All India Medical Institute of Sciences ce lundi. Cette nouvelle a été annoncée sur Facebook par un de nos amis, Harish Chundunsing, qui a partagé sa passion de journaliste avec nous pendant plusieurs années au sein du groupe Le Mauricien – Week-End.

Selon ses sources, Le Dr Ramgoolam a été prise en charge par quelque-uns des plus éminents médecins de cet hôpital qui fait la fierté de l’Inde. Ces médecins sont un des directeurs, Dr Guleria, Professor of Anesthesiology Pain Medecine and Critical Care, le Dr Anjan Trikha et le Dr Neeraj Nischal, Professor in the Department of Medecine. Il a été tout de suite admis au département des soins intensifs et a bénéficié d’un support en oxygène. Toutefois, depuis quelques heures, il n’est plus en permanence sous oxygène. Il se porte de mieux en mieux, partage des conversation avec des membres du personnel qui s’occupent de lui, participe à des vision conférences avec des médecins,  d’où les espoirs de ses médecins traitants de le placer dans une chambre normale ce lundi.

L’assistance personnelle de Pravind Jugnauth apprécié

Pour rappel, c’est grâce à une assistance du gouvernement Mauricien et de celui de l’Inde que le désir du Dr Ramgoolam à destination du All India Medical Institute of Sciences a pu se faire dans la soirée de mardi dernier. Il a fait le voyage sous haute surveillance médicale à bord d’un avion de Spice Jet, transformé pour l’occasion en ambulance. Notons que le Premier ministre est personnellement intervenu pour que le transfert du Dr Ramgoolam vers la Grande Péninsule se passe dans les meilleures conditions possibles. C’est d’ailleurs grâce aux concertations entre Pravind Jugnauth et l’ambassadrice de l’Inde à Maurice, Nandini Singia, aidée en cela par l’ambassadrice de Maurice en Inde, Maya Hanoomanjee que finalement un avion a pu être obtenu pour transporter le Dr Ramgoolam en Inde. Le gouvernement s’est aussi porté garant pour que le Dr Ramgoolam puisse se rendre en Inde mais c’est finalement les membres du Parti Travailliste qui se sont portés garants pour le paiement des frais qui se chiffrent à quelques millions de roupies. Un geste sans doute apprécié par les membres du Parti Travailliste. Le Premier ministre a réitéré son souhait que le Dr Ramgoolam se remettent rapidement et a dit sa solidarité envers ses proches, surtout son épouse Veena qui ne l’a pas accompagné en Inde, laissant plutôt la place à un médecin mauricien et un ami très proche de la famille, M. Damree à qui ont prête l’intention de prendre tôt ou tard le leadership du Parti Travailliste.

 

Latest Articles

BENEVOLAT : Soutien financier du Constance Group à l’école Primaire, Post Flacq RCA, Caritas, Caritas Boutique Solidaire et le Centre Joie de Vivre

Après le bel effort, salutaire à souhait, des employés des hôtels Constance à Maurice, aux Maldives, à Madagascar et aux Seychelles hier...

BENEVOLAT: Le CONSTANCE Generosity Challenge rapporte US $7,100

Les employés des hôtels du Groupe Constance à Maurice, aux Seychelles, à Madagascar et aux Maldives s’étaient hier donnés rendez-vous pour une...

AGRICULTURE: L’Université de Maurice, l’Union Européenne, le gouvernement Australien et le groupe Sun Resorts Hotel Group s’unissent en faveur des planteurs de Belle Mare

Financé à hauteur de Rs 15 millions par l’Union Européenne et le gouvernement Australien, un projet de 100 réservoirs et tout le...