Friday, September 30, 2022
Home Actualité COVID -19 : Le PM britannique, Boris Johnson, pour un accord du...

COVID -19 : Le PM britannique, Boris Johnson, pour un accord du G7 sur les passports vaccinaux

Le premier ministre britannique, Boris Johnson a souhaité que le prochain sommet du G7 parvienne à un accord sur les passeports vaccinaux et il lance des discussions sur un «traité mondial» pour faire face aux pandémies. 

«Nous avons besoin d’accords sur des questions comme les passeports vaccinaux, la certification du statut COVID, et le reste», a déclaré M. Johnson dans une interview diffusée hier par la chaîne publique canadienne CBC.

«Il faut qu’il y ait une forme d’accord, au niveau du G7, sur la façon dont les passeports vaccinaux vont fonctionner», a ajouté le chef du gouvernement britannique, qui sera l’hôte du sommet des grandes puissances du G7 (États-Unis, Canada, Japon, Royaume-Uni, Allemagne, France et Italie) du 11 au 13 juin en Cornouailles, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

«Ce dont nous avons besoin, c’est d’un traité mondial sur l’état de préparation aux pandémies», a-t-il encore estimé, en soulignant que 2020 avait été une «année terrible pour l’humanité» et pour «tous ceux qui croient en la coopération internationale», car «le monde a été balkanisé», chacun gardant pour soi ses équipements de protection et ayant du mal à partager les vaccins.

«La vaccination doit être une entreprise mondiale et nous devons nous assurer que la lutte contre la prochaine pandémie soit aussi une entreprise mondiale», a-t-il fait valoir dans cet entretien réalisé vendredi.

Il a insisté sur la nécessité d’approvisionner en vaccins aussi rapidement que possible les pays moins développés. «Personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité. Nous voulons que le G7 essaie de se mettre d’accord pour qu’au lieu d’achever de vacciner le monde entier d’ici 2024 ou 2025 […] cela soit fait pour la fin de l’an prochain, en 2022», a-t-il dit.

À propos de la provenance du virus responsable de la pandémie actuelle, M. Johnson a estimé que, selon les informations à sa disposition, «le suspect numéro un» était plutôt une source animale qu’un accident de laboratoire. «Mais je n’exclus aucune possibilité», a-t-il nuancé.

Latest Articles

BENEVOLAT : Soutien financier du Constance Group à l’école Primaire, Post Flacq RCA, Caritas, Caritas Boutique Solidaire et le Centre Joie de Vivre

Après le bel effort, salutaire à souhait, des employés des hôtels Constance à Maurice, aux Maldives, à Madagascar et aux Seychelles hier...

BENEVOLAT: Le CONSTANCE Generosity Challenge rapporte US $7,100

Les employés des hôtels du Groupe Constance à Maurice, aux Seychelles, à Madagascar et aux Maldives s’étaient hier donnés rendez-vous pour une...

AGRICULTURE: L’Université de Maurice, l’Union Européenne, le gouvernement Australien et le groupe Sun Resorts Hotel Group s’unissent en faveur des planteurs de Belle Mare

Financé à hauteur de Rs 15 millions par l’Union Européenne et le gouvernement Australien, un projet de 100 réservoirs et tout le...