Friday, December 9, 2022
Home Actualité COVID -19 : Le variant Omicron se répand sur la planète

COVID -19 : Le variant Omicron se répand sur la planète

Après avoir été détecté en Afrique du Sud pour la première fois jeudi, créant un émoi à l’échelle planétaire, voilà que le variant Omicron commence déjà à se répandre un peu partout. 

Alors que le monde commençait à fermer ses portes à l’Afrique australe, des cas potentiels étaient identifiés en Belgique, en Israël et à Hong Kong. Mais des infections probables à ce nouveau variant sont maintenant aussi observées en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie et en République tchèque. 

Une soixantaine de voyageurs en provenance de Johannesburg ont aussi été déclarés positif à la COVID-19, aux Pays-Bas, et sont en attente d’une confirmation du variant. Ce dernier aurait d’ailleurs probablement déjà atteint les États-Unis, selon le conseiller de la Maison-Blanche, le Dr Anthony Fauci. 

Des voyageurs font la file à l’aéroport de Johannesburg en Afrique du Sud, samedi dernier, alors qu’une partie de la planète s’isole de l’Afrique australe.

Affolés par l’éventualité d’une reprise en force de la crise sanitaire, les marchés mondiaux ont chuté depuis 48 heures. Le prix de l’essence risque d’ailleurs de suivre la cadence dans les prochains jours. 

► Une dizaine de pays ont affirmé avoir des cas probables du nouveau variant  

  • Pays-Bas : 61 cas (en attente de confirmation)       
  • Royaume-Uni : 2 cas  
  • Allemagne : 1 cas   
  • Belgique : 1 cas   
  • République tchèque : 1 cas   
  • Italie : 1 cas   
  • Israël : 1 cas   
  • Hong-Kong : 6 cas   
  • Botswana : 59 cas   
  • Afrique du Sud : 59 cas   Plusieurs experts affirment qu’on ne pourra surmonter la pandémie tant qu’on n’aura pas vacciné l’entièreté de la planète dans une proportion élevée. Or, dans les pays plus pauvres, comme l’Afrique du Sud, seulement 24 % de la population est entièrement vaccinée. Quand la vaccination est plus faible, le virus circule plus librement. C’est à ce moment que ses chances de muter sont accrues.  

« [Dans ces pays], il y a un manque de congélateurs et de personnel médical. La tâche est difficile, mais la campagne de vaccination doit être mondiale », explique le spécialiste en virologie et professeur à l’UQTR Lionel Berthoux.  

Latest Articles

Les plus beaux letchis de l’année au verger de Poste de Flacq

La moisson est grande, mais les chauves-souris sont nombreux ces temps-ci dans l’Est. Du coup, les vergers de letchis sont pris d’assaut...

Coupe du monde: revivez l’actualité du Mondial du dimanche 4 décembre

Ce dimanche 4 décembre a été marqué par les qualifications de la France et de l’Angleterre pour les quarts de finale du Mondial,...

Coupe du Monde 2022 : le programme des matchs du 3 décembre

Au programme de ce samedi en Coupe du Monde, les débuts de la phase à élimination directe avec les deux premiers huitièmes...