Tuesday, May 17, 2022
Home Actualité COVID -19 : Les contaminations se multiplient en France

COVID -19 : Les contaminations se multiplient en France

Les contaminations se multiplient dans l’Hexagone, en raison du variant Delta plus contagieux. Pour l’instant, l’impact sur les hospitalisations reste globalement modéré. Grâce à la vaccination.

Les contaminations se multiplient ces derniers jours de novembre 2021 en France. Si, pour l’instant, l’impact sur les hospitalisations reste globalement modéré, la prudence et l’anticipation restent primordiales face à cette nouvelle vague d’épidémie.

Une progression « fulgurante » ?

C’est le qualificatif qu’emploie Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, à propos du démarrage de la cinquième vague de Covid-19 en France. La raison ? La forte transmissibilité du variant Delta.

Quels sont les indicateurs ?

En moyenne sur sept jours, le nombre de cas quotidiens est passé de 9 458 (le 13 novembre ) à 17 153 (le samedi 20 novembre). « Cette hausse est exponentielle, signe que l’épidémie va vite », poursuit Gabriel Attal. Samedi, 7 974 malades du Covid étaient hospitalisés en France, dont 1 333 en soins critiques.

Est-ce inquiétant ?

Tout l’enjeu de ces prochains jours sera de savoir si cette hausse importante du nombre des contaminations aura un impact sur les hospitalisations. Pour l’instant, ce n’est globalement pas le cas, probablement grâce à la vaccination. « La couverture vaccinale est large en France. Et nous sommes plutôt en avance sur le rappel, par rapport à nos voisins », note Gabriel Attal. Bémol : l’hôpital de Rennes vient de déclencher son plan blanc, en raison d’une tension sur les hospitalisations et aux urgences. Vendredi, le CHU a pris en charge quarante et un patient Covid, le double d’il y a quinze jours.

Les contrôles du passe sanitaire sont-ils plus fréquents ?

Le gouvernement l’assure. Ils ont progressé de 102 % ces derniers jours par rapport à la semaine précédente. Entre le lundi 15 et le jeudi 18 novembre, 70 000 personnes et plus de 4 300 établissements recevant du public ont été contrôlés.

Le retour du masque dehors ?

Oui. Plusieurs départements – de l’Ouest notamment – l’imposent sur les marchés de plein air ; aux abords (rayon de 50 m) des gares routières, SNCF et maritimes aux heures d’arrivée et de départ des transports en commun ; aux abords (rayon de 50 m) des écoles, collèges et lycées ; dans toutes les files d’attente sur l’espace public…

Quelle était la situation il y a un an ?

En raison de la hausse sévère des contaminations, le gouvernement avait décidé de reconfiner la population à compter du 30 octobre, en laissant les établissements scolaires ouverts. Le 2 novembre 2020, le taux d’incidence était de 501 cas pour 100 000 habitants (144 le 20 novembre 2021). Au cours de la journée du 9 novembre 2020, 2 866 nouveaux patients avaient dû être hospitalisés.

Latest Articles

COVID -19 : Les masques ne sont plus obligatoires sur la voie publique au Japon

Le port du masque n'est plus obligatoire au Japon à partir depuis ce matin, à l'extérieur, sur la voie publique, quand les...

FOOTBALL : Team Lallmatie sacrée championne des villages de Flacq

Les champions, l'équipe de Lallmatie Runner up : L'équipe de Poste de flacq

ACTUALITE – COVID -19 : A Pékin, la ville au ralenti avec les mesures sanitaires

Samedi et hier, la moitié des centres de quarantaine ne fonctionnaient pas à Shanghai. Signe d’un recul des infections, même si le...

FOOTBALL – Liverpool remporte la FA Cup en dominant Chelsea aux tirs au but (5 – 6)

Après avoir déjà gagné la Coupe de la Ligue aux dépens des Blues de cette façon, Liverpool a décroché la FA...