Thursday, May 19, 2022
Home Actualité COVID-19 : Les États-Unis autorisent le vaccin de Pfizer et BioNTech, disponible...

COVID-19 : Les États-Unis autorisent le vaccin de Pfizer et BioNTech, disponible dans moins de 24 heures

Les États-Unis ont accordé hier une autorisation en urgence au vaccin de l’alliance Pfizer et BioNTech contre le coronavirus, a annoncé l’Agence américaine des médicaments. Une immense opération de logistique va être lancée immédiatement pour distribuer le vaccin aux quatre coins du pays.

Les travailleurs du système de santé et les personnes âgées résidant en établissements de soins de longue durée seront les premiers à être vaccinés.

L’agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé vendredi l’utilisation en urgence du vaccin contre le Covid-19 mis au point par le laboratoire américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech.

Sous pression du chef de l’État pour accélérer l’autorisation d’urgence, la FDA a annoncé dans une lettre avoir donné sa bénédiction au remède. Les États-Unis deviennent ainsi le sixième pays à approuver le vaccin de l’alliance américano-allemande, après le Royaume-Uni, le Canada, Bahreïn, l’Arabie saoudite et le Mexique. L’Agence européenne du médicament devrait rendre un avis d’ici fin décembre.

Le vaccin pourra être administré aux personnes âgées de 16 ans et plus. Les travailleurs du système de santé et les personnes âgées résidant en établissements de soins de longue durée seront les premiers à recevoir près de 2,9 millions de doses.

Le gouvernement américain a déclaré qu’il commencerait à distribuer le vaccin dans tout le pays immédiatement après l’autorisation de la FDA, et que les premières inoculations auraient lieu au début de la semaine prochaine.

Premières vaccinations sous 24 heures

Le président américain Donald Trump a annoncé, dans la foulée, que les premières vaccinations contre le Covid-19 se dérouleraient aux États-Unis dans les prochaines vingt-quatre heures.

« Nous avons d’ores et déjà commencé l’envoi du vaccin à tous les États » du pays, a affirmé le président américain dans une vidéo sur Twitter.« La pandémie a peut-être commencé en Chine, mais nous la faisons cesser ici même aux États-Unis », a ajouté le dirigeant, qui s’est targué que les États-Unis aient accompli un « miracle médical » en développant « un vaccin sûr et efficace en moins de neuf mois ».

Latest Articles

Carburants : On paie plus cher pour le diesel (Rs 54.55 le litre) et l’essence (Rs 74.10 le litre) depuis ce matin

La State Trading Corporation a rendu officiel les nouveaux prix qu’on paie pour les carburants depuis ce matin. On paie 10% plus...

À 112 ans, un Vénézuélien devient l’homme le plus vieux du monde

Un agriculteur vénézuélien de 112 ans, Juan Vincente Pérez, est désormais l'homme le plus vieux du monde après le décès d'un Espagnol,...

COVID -19: Chine: Shanghai atteint l’objectif «sociétal zéro Covid»

Pour le troisième jour consécutif, les infections communautaires sont restées à zéro à Shanghai, une étape importante sur la voie du déconfinement. Même...