Thursday, June 30, 2022
Home Actualité COVID -19 : L’inquiétude plane à Bon Accueil, Lalmatie et Bramsthan

COVID -19 : L’inquiétude plane à Bon Accueil, Lalmatie et Bramsthan

Trois grands villages de l’Est, en l’occurrence Bon Accueil, Lalmatie et Bramsthan sont frappés de plein fouet par le coronavirus COVID -19. Du coup, les habitants de ces trois villages affichent une inquiétude sans pareille. Ils craignent que leur village soit décrété Zone Rouge. Les récents nouveaux cas dans ces trois villages font peur. Si certains attribuent la contamination dans une de ces trois villages à une cérémonie funéraire où dit-on il y avait plusieurs personnes venues rendre un dernier hommage au défunt, en revanche dans un autre village les mauvaises langues disent qu’un anniversaire serait à la base du réveil du virus. Parmi les 12 nouveaux cas officiellement annoncés, la majorité se trouverait dans l’Est tout comme ceux connus depuis hier.

Le pire pourrait venir après la cacophonie au centre de vaccination de Flacq

On craint déjà le pire après la cacophonie de ce matin au centre de vaccination du Lycée Polytechnique Sir Guy Forget. Si certains blâme la police, nous ne franchirons pas du tout ce pas. Car, sur ce que nous avons pu constater, le public est largement responsable de la scène de non-respect des conditions sanitaires, surtout concernant la distanciation sociale. Dans un premier temps, le policier de service (il fallait qu’il soit épaulé dans sa tâche le pauvre mais sans doute un manque d’effectif) le seul sur la bretelle de Constance à l’institution polytechnique, a tenté de faire respecter les gestes barrières. Mais, c’était peine perdue, plusieurs personnes, hommes et femmes ne voulaient pas suivre ses consignes et finalement c’est une foule qu’on a vu devant le portail. Les policiers se trouvant à l’intérieur de même que les membres du service médical ont eu fort à faire pour contenir cette foule où certaines têtes brulées se montraient hostiles. Sans doute, pour les prochains exercices de vaccination, il faudrait que les responsables de la Eastern Division fassent appel à la Special Support Unit ou la Special Mobile Force. Au cas contraire, la situation sera chaotique et le nombre de cas positif dans la région pourrait monter en flèche. Signalons en passant, que plusieurs personnes se sont rendus à l’hôpital Dr Bruno Cheong pour se faire vacciner alors que le centre hospitalier n’est pas un centre de vaccination pour le grand public. Seuls des patients de l’hôpital ayant eu le feu vert des médecins pour se faire vacciner à l’hôpital y sont pris en charge.

Latest Articles

FOOTBALL: Galtier, Sissoko, Dembélé… Les infos et rumeurs transferts du jour

Aujourd’hui, le mercato estival de l’intersaison bat son plein. Alors que Romelu Lukaku (29 ans, Chelsea) a officiellement rejoint l’Inter Milan en prêt...

ART: Mauritius Telecom favorise la promotion des artistes locaux au niveau international avec Spotify

L’initiative est plus que fort louable. Jamais, au grand jamais n’a-t-on vu une organisation se mettre côte à côte, serrer les...

COVID -19: Révision de la quarantaine en Chine

Pékin a réduit mardi de moitié la durée de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant en Chine, ce qui constitue un...