Sunday, January 23, 2022
Home Actualité COVID -19 : Nouveau record de décès en Russie hier : 815...

COVID -19 : Nouveau record de décès en Russie hier : 815 morts en 24 heures

La Russie a hier fait état de 815 décès dus à la COVID-19 en 24 heures, un record pour le deuxième jour consécutif qui est dû au variant Delta et à une campagne de vaccination poussive.

Le pays, qui fait face à une résurgence épidémique depuis le début de l’été, a en outre enregistré 22 277 nouveaux cas de coronavirus, selon le bilan quotidien fourni par le centre de crise du gouvernement russe.

Ce bilan porte à 168 864 le nombre des décès recensés par le gouvernement comme étant dus à la COVID-19.

Ce nombre est cependant partiel, car il ne tient compte que des morts autopsiés dont la cause première est le nouveau coronavirus.

L’agence russe de statistiques Rosstat, qui a une définition plus large, fait état de plus de 300.000 morts à la fin juin 2021. 

La vague épidémique causée par le variant Delta est d’autant plus meurtrière (quelque 21 000 morts pour le seul mois de juin selon Rosstat) que les Russes ne s’empressent pas de se faire vacciner, sur fond de méfiance à l’égard des sérums mis au point par la Russie, à l’instar du Spoutnik V.

À peine 30 % de la population a reçu au moins une injection, alors que la campagne, déclenchée à grand renfort de propagande officielle, a débuté en décembre 2020. Les appels du président Vladimir Poutine à se faire vacciner n’ont pas permis non plus d’accélération.

Aucun des vaccins conçus en Occident n’est distribué en Russie.

Malgré tout, l’essentiel des restrictions a été levé, notamment à Moscou, l’épicentre de l’épidémie sur le territoire russe, afin de préserver l’économie.

Vendredi, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a affirmé que la pandémie « continue de reculer » dans la capitale, en assurant que le nombre d’hospitalisations s’y est réduit de moitié par rapport à juin et annonçant la suppression de l’obligation pour les employeurs de mettre en télétravail 30 % de leur personnel.

Le nombre de cas recule en effet dans la capitale, qui avait été la première touchée par le variant Delta. La vague passée à Moscou, elle s’est étendue au reste du pays.

Dans le voisinage de la Russie, on constate aussi une résurgence de l’épidémie. La Géorgie, ex-république soviétique du Caucase, a renforcé cette semaine les restrictions visant à empêcher la propagation du virus, face à une recrudescence de nouvelles contaminations.

Ces restrictions, dévoilées jeudi et qui seront en vigueur du 14 août au 4 septembre, prévoient notamment que la circulation des transports en commun à l’intérieur des villes géorgiennes sera suspendue, et les festivals, concerts et évènements sportifs seront de nouveau interdits.

« La situation épidémique dans le pays est difficile et nous espérons que les nouvelles mesures aideront à ce que la propagation de l’infection se stabilise », a déclaré vendredi la ministre géorgienne de la Santé, Ekateriné Tikaradzé.

 

Latest Articles

COVID -19 : COVAX veut mettre la pandémie à genoux

Le système Covax, qui approvisionne les pays pauvres en vaccins anti-COVID, a l’ambition de mettre la pandémie à genoux en 2022 en...

LOTO – 783e tirage : Aucun Grand Gagnant et le jackpot du Tirage 784 (mercredi 26 janvier 2022) : Rs 47 millions (Approximativement)

Les numéros gagnants de ce tirage du 22 janvier 2022 sont : 02-07-10-11-27-30 Le tirage numéro...

EDUCATION : Les classes reprennent en présentiel selon le « new, new normal » à partir du 2 février

MGSS of Flacq Parents, profs et élèves entonneront en choeur la belle chanson d’Annie Cordie, « C’est fini...

COVID -19 : Pour le non port du masque, un irlandais risque 20 ans de prison

Un Irlandais qui refusait de porter son masque sur un vol Dublin-New York a été inculpé «d’agression» et «d’intimidation» pour avoir notamment...