Thursday, October 21, 2021
Home Actualité COVID -19 : Un enfant de 10 ans testé positif dans la...

COVID -19 : Un enfant de 10 ans testé positif dans la salle de pédiatrie au Dr Bruno Cheong Hospital. La salle convertie en Centre de Quarantaine

Se réveiller un dimanche matin avec la pénible nouvelle qu’un enfant de 10 ans a été testé positif dans la salle de pédiatrie de l’hôpital Dr Bruno Cheong ne peut nous laisser insensible. Le jeune garçon est un habitant du village de Belvédère, non loin de Lallmatie. Du coup, sa contamination a forcé la direction de l’hôpital à convertir la salle de pédiatrie en un Centre de Quarantaine. La salle de pédiatrie actuellement n’accueille pas seulement des enfants mais également des adultes vu le manque de place à l’hôpital. Nous croyons savoir que l’enfant contaminé se rendait régulièrement à l’hôpital et en raison du problème qu’il avait a fait le tour de plusieurs départements avant d’être finalement admis vendredi dernier. L’enfant ayant 10 ans ne pouvait pas porter de masque. Il a été vu par plusieurs médecins, infirmiers et infirmières. C’est donc normal que le personnel médical de l’hôpital affiche une grande frayeur. 

Avec ce nouveau cas, le centre hospitalier de Flacq compte désormais trois salles convertis en centre de Quarantaine. Il y a d’abord eu la salle 2- 2, puis la salle 3 – 3 et maintenant c’est la salle de pédiatrie, 1 – 2. Le Nursery a été fermé jusqu’à nouvel ordre. Il est bon de souligner qu’il y a plusieurs médecins en auto-isolation depuis que le résultat du test PCR d’une dame ayant accouchée a confirmé sa contamination au coronavirus COVID -19 en fin de semaine. 

Colère du staff

Nous savons qu’actuellement le mécontentement est palpable parmi les infirmiers, infirmières et attendants de Flacq. Leur colère, disent-ils, s’explique par le fait que les conditions qui leur sont imposées paraissent, à leurs yeux, très injustes. Cela, parce qu’ils sont forcés de venir travailler des plus tristes racontent-ils. « Lundi, il fallait voir l’état des infirmiers, infirmières et attendants. Ils étaient en larmes lorsqu’ils ont appris qu’il y avait des cas positifs avec lesquels ils ont été proches dans l’exercice de leur fonction. Les médecins partent en auto-isolation mais nous devons continuer à travailler vu qu’il y a un manque de personnel actuellement à Flacq. Qui peut savoir avec assurance que nous ne faisons pas circuler le virus dans notre entourage ? Le Nursing Administrator ou encore le Regional Nursing Administrator n’ont pas été en mesure de trouver une solution pour nous épargner du risque de contamination. On nous demande tout simplement de nous soumettre à un test PCR, alors que dans le cours normal des choses, nous aurions dû rester en auto-isolation chez nous » devaient nous dire des infirmiers et infirmières. Ainsi, ils demandent à être logés à la même enseigne que les médecins. 

Observations et requêtes justifiées des médecins 

Avec la situation qui devient de plus en plus compliquée à travers le pays pouvons-nous dire, il est à se demander si les autorités ne doivent pas changer leur fusil d’épaule se demandent des médecins. Leurs observations et requêtes paraissent justifiées à plus d’un titre. Écoutons-les : « Envoyer les gens en quarantaine n’est plus économiquement soutenable. L’Etat a déjà dépensé des millions et continue à le faire. Il faut tout arrêter maintenant. Nous sommes déjà en période de pandémie et donc tout le monde est exposé au virus. Scientifiquement, il est inutile de continuer d’envoyer les gens en quarantaine. Jusqu’à preuve du contraire, on doit considérer tout le monde comme étant positif au virus. La vaccination et l’immunité constituent les premières solutions. Il faut une campagne agressive de communication pour encourager tout le monde à se faire administrer le vaccin. N’envoyons plus les gens en quarantaine. Gardons seulement une petite équipe pour les exercices de Contact Tracing et déployons ceux actuellement dans ce service dans les centres de vaccinations pour que l’exercice aille plus rapidement. Cela évitera les longues queues, le non-respect des gestes barrières et la mobilisation policière. Conseillons à ceux qui ne se sentent pas bien d’aller faire le test PCR immédiatement et de s’auto-isoler en attendant le résultat. Conseillons à tout le monde d’éviter de sortir sauf si c’est important comme par exemple pour aller travailler. Essayons d’avoir la collaboration des commerçants pour que tous les commerces ferment à 18h00 pendant un mois. Suivons strictement les gestes barrières et les conditions sanitaires chez nous et au travail. Engageons-nous à un genre de lock-down volontaire ». Voilà un peu ce que demandent ces médecins. Sans doute, leurs observations et requêtes méritent considération. A notre avis, ce n’est pas trop demander.

Latest Articles

CULTURE : Le Socio Cultural Group No. 9 qui milite pour faire revivre l’histoire, la culture et les traditions religieuses a célébré le Hindi...

A l’initiative du Socio Cultural Group de la Circonscription No. 9 (Flacq – Bon Accueil), en étroite...

LOISIRS : STRIKE CITY au Flacq Retail Park désormais ouvert pour le loisir, la détente et l’amitié dans la bonne humeur

Fervent partisan de loisir et de détente dans la bonne humeur, dans un espace sain et avec...

COVID -19 : Flambée de Covid-19 en Russie: nouvelles restrictions à Moscou

À Saint-Pétersbourg, de nombreux lieux publics ne seront accessibles qu’avec un QR code prouvant la vaccination à partir du 1er novembre. Ce système n’est...

LOTO – 756e tirage : Aucun Grand Gagnant et le jackpot spécial du Tirage 757 (samedi 23 octobre 2021) : Rs 18 millions (Approximativement,...

Les numéros gagnants de ce tirage du 20 octobre 2021 sont : 04-14-18-31-33-38 Le tirage numéro 756 a fait...