Sunday, October 17, 2021
Home Actualité EDUCATION : Manilall Doctor SSS frappe fort sur le continent avec une...

EDUCATION : Manilall Doctor SSS frappe fort sur le continent avec une de ses filles, Chavinee Ramloll

Ceux qui croient qu’il faut toujours se fier aux Star Schools pour voir émerger les futurs petits génies se trompent grossièrement. Car, il y a toujours des exceptions à la règle. La preuve, le pays l’aura eue récemment avec la frappe d’une des filles du SSS Manilall Doctor, en l’occurrence Chavinee Ramloll. Cette fille à l’apparence timide s’est en effet donnée à fond lors d’une compétition dotée du Young African Writing Contest. Au final, elle a eu le Commendation Prize de l’Union Africain.

Le concours réunissait 850 participants de 55 Etats africains. Plusieurs collèges du pays étaient en lice. Notre jeune compatriote (Elle est actuellement scolarisée dans le collège de Lallmatie en Grade 13 (l’équivalent du Lower VI a reçu comme prix un Commemorative Plate Certificate et son nom a été publié en lettre d’or dans l’African Union Newsletter. Nul besoin de souligner que la jeune demoiselle, habitant du petit village de Providence, à Quartier Militaire affiche la fierté et en fait celle de tout son collège, surtout de ses camarades de classe, des enseignants l’ayant beaucoup motivé, à l’image de M. Ramdoss et la dynamique rectrice, Mme Jankee-Cowlessur qui a, dans le sillage de son affectation au sein de l’institution, apporté un impressionnant vent de changement.

Se frayer un passage pour figurer parmi les Top 10 Writers du continent Africain est légitimement grandiose pour un élève venant d’un collège qui – à tort – n’était pas tenu en haute estime par certains. La jeune et charmante demoiselle a véritablement giflé les détracteurs de l’institution de Lallmatie et aujourd’hui, on doit forcément avoir un regard différent sur ce collège qui porte le nom d’un grand militant de la liberté, l’Indo-Britannique et brillant avocat, Manilall Doctor qui a déjà posé ses valises chez nous au temps de la révolution pour le droit des Mauriciens de son époque de vivre librement et dans la dignité. Une époque aujourd’hui fort heureusement, révolue d’ailleurs.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule dit l’adage, le collège de Lallmatie a connu un autre grand moment lorsqu’une autre de ses filles, en la personne de Maeva Fidèle, a raté d’un cheveu le premier prix lors d’un Quiz organisé ressemblant étrangement au prestigieux Questions pour un champion (style Julien Lepers avec le fameux buzzer) par un club social de Lallmatie.

A tout Seigneur tout honneur, allons d’abord à la rencontre de Chavinee Ramloll. Cette fille est vraiment douée pour l’écriture serait-on tenté d’affirmer. Les mots et les lettres, elle ne les quitte jamais d’une semelle. Pour la phase terminale de ses études secondaires, elle a choisi l’Anglais, l’Hindi, l’Hindouisme, le Français et évidemment le General Paper qui reste aussi un sujet à base de langue mais obligatoire. A l’annonce de la tenue de la compétition africaine, son prof, M. Ramdoss l’invite à y participer. L’encouragement de la rectrice, des autres profs et de ses camarades devient alors source de motivation. La demoiselle de Providence écrit, peaufine et finalise son texte intitulé « MY AFRICA, MY FUTURE IN THE PHASE OF COVID -19 ». Faire un article dans ce contexte de pandémie, en le ramenant à seulement 1000 mots, c’est vraiment la mer à boire diront les savants. Mais, la petite fille de l’institution de Lallmatie y parviendra avec les précieux conseils de son prof. Pandémie oblige, tout se fait en ligne et les résultats également tombent « online ». « Le verdict des jurys m’a agréablement surprise. J’ai pris du temps pour réaliser que j’ai pu faire honneur à l’uniforme que je porte avec fierté. ». Et à la rectrice d’ajouter : « la performance de Chavinee est une preuve que nous avons une équipe de profs au collège qui peut bien aider un élève à se construire, à se valoriser. » Eh bien oui, faut pas trop se fier aux apparences car elles sont souvent trompeuses disent, non seulement les sages, mais on peut aussi le lire dans les pages sacrées. Effectivement Mme Janlkee-Cowlessur sait de quoi elle parle puisque dans chaque enfant s’y trouve un talent caché. Autant donner les moyens aux enseignants d’aider ces élèves à se découvrir et surtout à mettre en évidence ce dont ils sont capables avec discernement. Chaninee Ramlooll reprend : « J’ai une passion pour l’écriture et pour la lecture. Je peux dire que je lis beaucoup. » M. Ramdoss ajoutera pour sa part : « C’est une fille avec un énorme potentiel ».

La suite pour la demoiselle devenu the hero of her college ? « Terminer mes études secondaires et m’accrocher à mon stylo dans l’espoir de m’engager dans la filière journalistique ». Voilà une fille qui a vraiment de l’ambition. Sans doute, l’indéfectible soutien de son collège lui permettra de réaliser son rêve et atteindre ses objectifs. C’est tout le mal que nous pouvons lui souhaiter.

Maeva Fidèle…aussi faite pour les langues

Elle est une habitante de Quatre Cocos, petit village de l’Est qui tient son nom à quatre propriétaires terriens, considérés alors comme quatre cerveaux, soit E. Dupré, Adrien D’Epinay, Edouard Felix Nozaic et Jean Ythier.

Elle n’est pas prétentieuse pour dire qu’elle héritera de l’intelligence d’un de ces quatre tribuns, mais préfère garder la tête sur les épaules et travailler dur pour faire honneur aux siens et à son établissement scolaire. « Je me sens heureuse d’avoir pu atteindre la finale. C’est tout un travail de longue haleine en classe surtout avec le coup d’épaule de mon prof, Mme Sandhea Poorunder. Je dois cependant reconnaître et féliciter le vainqueur qui est un élève du Mayflower College (autre institution qui est loin d’être une Star School mais qui dispose de quelques bons éléments). La suite pour Maeva Fidèle c’est de continuer à bosser pour réussir et devenir une citoyenne capable de prouver qu’elle a eu des bonnes raisons d’accepter de fréquenter Manilall Doctor SSS.

Manilall Doctor SSS sous la tutelle d’une dynamique rectrice Mme Jankee-Cowlessur

Jamais auparavant n’a-t-on vu un tel dynamisme prendre place au collège de Lallmatie nous ont confié des élèves. Sans doute l’arrivée de Mme Jankee-Cowlessur au sein de l’institution a servi de déclic. D’ailleurs, aux derniers examens de la SC et de la HSC, les résultats affichent une nette amélioration. Mme Jankee-Cowlessur a forcément son empreinte. Réputée pour être un Leader digne de ce nom, elle assume la gestion du collège avec la participation du cors enseignant et non-enseignant. Tout le monde s’y mette. Les activités extra-scolaires, elle en est une fervente partisane. Aujourd’hui, il y en a toute une panoplie. Actualité mondiale oblige, elle a fait de l’Ecologie le dada de l’institution et puise le strict minimum des fonds du collège préférant s’engager dans la voie des self-financed strategies. Actualité oblige encore, Mme Jankee-cowlessur a eu l’ingénieuse idée de partir pour un Medicinal corner au Collège. Il n’y a pas que cela. Les élèves auront bientôt un coin potager et ainsi les filles sauront comment partager leur amour pour l’agriculture et devenir autosuffisante à un certain niveau lorsqu’il s’agit de la nourriture. Nous ne vous raconterons pas ce fameux projet de wooden rack hangers ou encore de ces Eco bags pour l’instant. La surprise, nous vous la dévoilerons bientôt. En attendant, www.estpresse.mu souhaite que du bonheur à cette institution dirigée de mains de maîtresse par Mme Jankee Cowlessur. Un vrai et un bon Leader !

Latest Articles

FOOTBALL : Premier League: 100e but de Sadio Mané et bijou de Mohamed Salah

Le Sénégalais Sadio Mané félicité par son coéquipier Mohamed Salah après avoir inscrit son centième but en Premier League, le 16 octobre...

LOTO – 754e tirage : Un Grand Gagnant de Rs 5,000,000.00 et le jackpot du Tirage 755 (mercredi 20 octobre 2021) : Rs 5...

Les numéros gagnants de ce tirage du 16 octobre 2021 sont : 03-13-16-18-31-34 L’heureux gagnants ont joué chez Super...

LOISIRS : STRIKE CITY dans le confort du Retail Park de Flacq, à Boulet Rouges

Les habitants de l’Est seront encore plus heureux dans quelques jours. La raison : STRIKE CITY, prestigieuse enseigne directement liée avec le...

COVID -19 : Plus de 1000 morts en 24 heures en Russie

La Russie a enregistré samedi 1002 décès de la COVID-19 en 24 heures, dépassant pour la première fois la barre des 1000...