Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
En Inde, les 41 ouvriers piégés après l’effondrement d’un tunnel ont été secourus | Est Presse
Friday, February 23, 2024
spot_img
HomeActualitéEn Inde, les 41 ouvriers piégés après l’effondrement d’un tunnel ont été secourus

En Inde, les 41 ouvriers piégés après l’effondrement d’un tunnel ont été secourus

Pendant plus de deux semaines, les équipes de secours ont acheminé de l’air, de la nourriture, de l’eau et de l’électricité.

Les secouristes ont remporté la course contre la montre dans laquelle ils s’étaient engagés. Mardi 28 novembre, les 41 ouvriers indiens piégés depuis dix-sept jours après l’effondrement d’une partie du tunnel en construction dans l’Etat himalayen de l’Uttarakhand, le 12 novembre, ont été secourus. Une foule a applaudi leur sortie du tunnel alors qu’ils étaient drapés de guirlandes de fleurs couleur orange en guise de célébration et accueillis par des représentants de l’Etat, selon des photos gouvernementales.

Le ministre du transport routier indien, Nitin Gadkari, a salué la coordination des efforts fournis par les équipes de secours qui ont réussi à poser dans la journée la dernière section du tuyau en acier devant permettre le sauvetage. Après des revers répétés, des ingénieurs militaires et des mineurs ont travaillé manuellement à percer la roche et déblayer les décombres pour dégager le tronçon final et atteindre les hommes emprisonnés.

Des équipes de trois personnes se sont relayées pour creuser et insérer les dernières parties du tube d’acier, juste assez large pour laisser passer un homme et permettre l’évacuation des ouvriers. Quand l’un creusait, un deuxième évacuait les débris à la main et le troisième les plaçait dans un chariot rejoignant la sortie, a expliqué mardi Rajput Rai, un expert du forage, cité par l’agence de presse Press Trust of India. Les hommes devaient aussi découper un enchevêtrement de tiges métalliques qui faisait obstacle à leur progression.

Des efforts de sauvetage freinés par plusieurs difficultés

Depuis l’effondrement du tunnel, les efforts de sauvetage ont été compliqués et ralentis par les chutes de débris et les pannes successives des foreuses, engins cruciaux pour secourir les ouvriers. Un autre forage vertical avait aussi été entamé depuis le sommet de la colline boisée surplombant le tunnel, une opération d’excavation complexe au-dessus des hommes dans une zone qui a déjà subi un effondrement.

Les hommes survivaient depuis plus de deux semaines grâce à l’acheminement d’air, de nourriture, d’eau et d’électricité via un conduit par lequel une caméra endoscopique avait été introduite. Cette caméra a permis à leurs familles de les voir la semaine dernière, pour la première fois.

Un soulagement pour le pays

« Nous remercions Dieu et les sauveteurs qui ont travaillé dur pour les secourir », a déclaré à l’Agence France-Presse le frère d’un des ouvriers piégés. Depuis plus de deux semaines, il campait sur le site.

Les ouvriers ont été pris au piège dans une zone située à l’intérieur du tunnel, mesurant 8,5 mètres de haut sur quelque 2 kilomètres de long. Le tunnel de Silkyara s’inscrit dans le cadre du projet autoroutier Char Dham, cher au premier ministre Narendra Modi, conçu pour améliorer les liaisons avec quatre sites hindous parmi les plus importants du pays et aussi avec les régions frontalières de la Chine.

spot_img
spot_img

Latest Articles