Thursday, May 19, 2022
Home Actualité Inondation : Le phénomène du changement climatique n’épargne pas des habitations et...

Inondation : Le phénomène du changement climatique n’épargne pas des habitations et l’agriculture sur la côte sud-est

Scène de désolation sur la côte sud-est Jamais, n’aurait-on cru que les Flash Floods auraient fait tant de mal à des habitations et à l’agriculture sur la côte. Oui, Flash Floods et non cyclone en l’espace de quelques heures vendredi dernier, des habitations et des champs sous culture de canne à sucre ou légumes ont été inondés. Hier notre tournée dans la région de Quatre Sœurs à Anse Jonchée en passant par Providence, Grand Sable, Petit Sable, nous a permis de constater l’étendue des dégâts. Certaines familles ont pratiquement tout perdu, même la nourriture qu’elles avaient bien gardé dans la cuisine. Nous avons aussi rencontré des familles à Grand Sable qui s’attelaient à déboucher des drains pour pouvoir faire évacuer l’eau de leur cours. 
Des constructions et morcellements pas au goût de la nature
S’il est vrai de dire qu’avec 400 mm d’eau en peu de temps, pas grand-chose n’aurait pu être fait comme nous l’a souligné avec raison le ministre Mahen Seeruttun qui était en compagnie de la PPS Teenah Jutton et la député Naveena Ramyad, des travailleurs sociaux et des conseillers de villages de plusieurs localités, il n’en demeure pas moins que sur place nous avons pu constater des développements qui n’auraient jamais dû être approuvé par le Conseil de District. Il y a même des habitations construites sur des drains et cela ne date pas d’hier. Ensuite, des morcellements aménagés un peu à l’emporte-pièce. Comment alors ne pas comprendre que la nature n’imposera pas sa loi en temps de fortes averses. Il ne faut donc pas que le gouvernement, celui -là ou l’ancien, ait seul bon dos. Les citoyens doivent aussi assumer tout comme les Collectivités locales d’ailleurs. Entre temps, le gouvernement a décidé de soutenir ceux ayant les plus soufferts. Surtout ces familles dont les maisons ont été endommagées. Une déposition doit être consignée à la police de leur localité au plus vite. Il y aura par la suite un constat de visu et des dossiers seront montés pour être présentés au ministère de la Sécurité Social qui a déjà établi un plan de soutien. Du côté du ministère de l’Agro-Industrie, également un plan d’aide aux planteurs est disponible. Ce que nous pouvons aussi retenir de cette visite des lieux par les trois élus de la région, c’est qu’elle a été très appréciée par les habitants. Certains donnant même des idées sur les mesures correctives temporaires en attendant la construction des drains. 
Le ministre Mahen Seeruttun : « Personne ne veut voir les habitants vivre un cauchemar semblable à l’avenir ».
« Nous sommes très attristés par ce qui s’est passé et nous sommes de tout cœur avec les habitants de la région. On se rend compte du phénomène de changement climatique, les dégâts qu’il peut causer à tout moment. Comment faire avec quelque 400 mm d’eau en si peu de temps? La topographie de la région n’aide pas outre mesure. Avec ses montagnes, il est évident qu’on ne pouvait faire grand-chose. Aujourd’hui, avec la permission de la police, puisque n’oubliez pas que nous sommes en période de confinement, notre PPS Teenah Jutton et la député Naveena Ramyad et moi-même, nous avons pu sillonner la région. C’est une visite pour surtout témoigner notre solidarité envers les habitants et aider là où nous avons pu le faire. La police fait déjà son rapport en fonction des dépositions des familles et le Flood Allowance viendra soulager ceux ayant vraiment souffert. Les gros débris ont été enlevés et le nettoyage continue par le Conseil de District. La Road Development Authority concerte avec le Conseil de District pour tenter de remédier à la situation et identifier les sites à risque. Personne ne veut voir les habitants vivre un cauchemar semblable à l’avenir ».

Latest Articles

SANTE : Royaume-Uni, Canada… Des cas de variole du singe recensés par dizaines en Europe et en Amérique du Nord

Plusieurs dizaines de cas suspects ou confirmés de variole du singe ont été détectés depuis début mai en Europe et en Amérique...

Carburants : On paie plus cher pour le diesel (Rs 54.55 le litre) et l’essence (Rs 74.10 le litre) depuis ce matin

La State Trading Corporation a rendu officiel les nouveaux prix qu’on paie pour les carburants depuis ce matin. On paie 10% plus...

À 112 ans, un Vénézuélien devient l’homme le plus vieux du monde

Un agriculteur vénézuélien de 112 ans, Juan Vincente Pérez, est désormais l'homme le plus vieux du monde après le décès d'un Espagnol,...