Friday, September 30, 2022
Home Actualité Un bateau srilankais avec sept marins et 7 tonnes de requins pêchés...

Un bateau srilankais avec sept marins et 7 tonnes de requins pêchés illégalement, appréhendé par la garde côte seychelloise

On ne joue pas avec les gardes côte seychelloise. They really mean business. C’est le cas de le dire. En effet, hier sept membres d’équipage d’un navire srilankais ont comparu en cour suprême sous une charge provisoire de pêche illégale. Ils y resteront pendant 14 jours, avant leur nouvelle comparution devant la justice seychelloise. C’est à bord de la patrouille Topaz que les éléments de la garde côte seychelloise avaient appréhendés les sept srilankais le 16 juillet dernier. Le bateau avait à son bord 7 tonnes de requins, que les autorités seychelloises soupçonnent d’avoir été pêché illégalement dans ses eaux territoriales a soutenu le manager for monitoring, control and surveillance de la Seychelles Fisheries Authority, Johnny Louys.  Compte tenu des conditions sanitaires en vigueur à Mahé, les marins srilankais ont dû rester en quarantaine sur le bateau, mais hier ils ont été traduits devant la justice et c’est alors que le juge a prononcé une condamnation pour une période de quatorze jours. 

C’est le Seychelles Air Force Dornier Maritime Patrol Aircraft (MPA) qui avait repéré le bateau battant pavillon srilankais. Une fois l’information relayée à la garde côte seychelloise, le capitaine du navire a été sommé de rentrer au port de Victoria. Le bateau était mis sous stricte surveillance sans pour autant que les membres d’équipage ne soit autorisé à le quitter en raison des conditions sanitaire autour de la COVID -19. Une fois que la quarantaine des membres d’équipage terminée, les vérifications effectuées sur le bateau ont amené la saisie de quelque 7 tonnes de requins. 

“We have discovered around 6.9 metric tonnes of shark and we are presently in the process of recording the species, and other data such as their sizes and weight. We presumed the fish were caught in Seychelles’ waters, based on where the boat was spotted and subsequently intercepted,” said Louys.

La pêche illégale dans la région est devenue plus fréquente depuis ces derniers mois. Mais, la garde côte des Seychelles est très sérieuse et décidé à ne pas se laisser devancer par les pêcheurs illégaux. Des patrouilles régulières sont effectuées en mer même si elles coûtent une fortune (22,000 dollars pour une patrouille de 10 heures).

La dernière interpellation pour pêche illégale aux Seychelles cette année, avait valu au propriétaire du bateau une amende de 22,400 dollars. Il s’avère que dans le cas qui nous intéresse cette fois, c’est toujours un bateau appartenant au même propriétaire qui avait été condamné à payer une amende de 22,400 dollars qui est impliqué. Comme c’est un cas de récidive, il risque donc plus gros cette fois.

Cette nouvelle interpellation dans les eaux territoriales des Seychelles prouve que la garde côte des Seychelles surveille jalousement son territoire marin qui est d’une superficie de 1.4 millions de kilomètres carré. Le cas de ce bateau srilankais constitue le quatrième que la garde côte seychelloise a interpellé depuis le début de l’année. Voilà qui devrait sérieusement inspirer notre garde côte nationale. Surtout après la triste épisode Wakashio qui ne cesse de faire couler beaucoup d’encre et qui a causé un tort immense à notre faune et flore marine et à la population surtout dans la région Sud, Sud-Est et Est du pays.

Latest Articles

BENEVOLAT : Soutien financier du Constance Group à l’école Primaire, Post Flacq RCA, Caritas, Caritas Boutique Solidaire et le Centre Joie de Vivre

Après le bel effort, salutaire à souhait, des employés des hôtels Constance à Maurice, aux Maldives, à Madagascar et aux Seychelles hier...

BENEVOLAT: Le CONSTANCE Generosity Challenge rapporte US $7,100

Les employés des hôtels du Groupe Constance à Maurice, aux Seychelles, à Madagascar et aux Maldives s’étaient hier donnés rendez-vous pour une...

AGRICULTURE: L’Université de Maurice, l’Union Européenne, le gouvernement Australien et le groupe Sun Resorts Hotel Group s’unissent en faveur des planteurs de Belle Mare

Financé à hauteur de Rs 15 millions par l’Union Européenne et le gouvernement Australien, un projet de 100 réservoirs et tout le...