Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
Le football européen pourrait échapper à la nouvelle réglementation antiblanchiment | Est Presse
Friday, February 23, 2024
spot_img
HomeSportLe football européen pourrait échapper à la nouvelle réglementation antiblanchiment

Le football européen pourrait échapper à la nouvelle réglementation antiblanchiment

Plusieurs Etats européens, dont la France, refusent d’imposer des obligations de vigilance renforcée, malgré la perméabilité du secteur au blanchiment d’argent.

Paris illégaux, matchs truqués, transferts surévalués, commission occultes, investissements douteux : bien plus qu’un sport, le football est aujourd’hui un secteur économique particulièrement vulnérable à la criminalité financière. Faut-il, dès lors, lui appliquer le même traitement que la finance ou l’immobilier, dont les professionnels sont soumis à des règles strictes de prévention du blanchiment ?

C’est la question qui agite en ce moment les instances européennes à Bruxelles, où se joue un bras de fer discret entre les législateurs européens. Mercredi 29 novembre, le sujet était au menu d’un « trilogue », une session de négociation entre le Parlement, la Commission et les Etats membres de l’Union européenne (UE), qui a échoué une nouvelle fois à aboutir à un compromis sur les contours de la future réglementation européenne antiblanchiment.

Le Parlement européen a arrêté sa position en mars : il souhaite aligner les clubs, les agents et les ligues professionnelles de football sur le régime applicable aux banquiers, aux notaires ou aux agents immobiliers. Cela obligerait ces professionnels à mener des vérifications approfondies sur l’origine des flux financiers qu’ils sont amenés à traiter et à adresser des signalements aux autorités au moindre soupçon. « Les criminels, les oligarques, les plus fortunés et puissants ont des moyens privilégiés de blanchir leur argent sale, et le football en fait partie », justifie l’eurodéputé français Damien Carême (Les Verts/Alliance libre européenne), corapporteur du texte, en citant les révélations récentes du Consortium international des journalistes d’investigation sur les paiements offshore de l’ancien propriétaire russe de Chelsea, Roman Abramovitch.

spot_img
spot_img

Latest Articles