Tuesday, August 9, 2022
Home Actualité Le Swaraj Bhawan de Lallmatie vêtu de ses plus beaux habits, a...

Le Swaraj Bhawan de Lallmatie vêtu de ses plus beaux habits, a accueilli Son Excellence, Ms. K. Nandini Singla. Le lieu deviendra un centre culturel

Le Swaraj Bhawan de Lallmatie, avec sa valeur de symbole de l’indépendance de Maurice, était vêtu de ses plus beaux habits hier. Cela, à la veille du 74e anniversaire de l’accession de l’Inde à l’indépendance. L’invitée d’honneur à cette cérémonie organisée par le Conseil de Village de Lallmatie surtout grâce au grand dévouement du conseiller de district, M. Visham Maudhoo, était évidemment Son Excellence Nandini Singla, charismatique ambassadrice de l’Inde à Maurice. Cette cérémonie, dont l’organisation a été complétée en trois jours seulement, pourtant tenue dans une profonde humilité et la simplicité, fit vibrer le cœur de tous ceux présents, petits et grands. Surtout lorsque les intervenant épiloguèrent sur la lutte des Bissondoyal menant à la libération de Maurice de la colonisation. Et également lorsque la diplomate prit la parole. Tantôt dans la langue de Shakespeare, tantôt en hindi et plus tard à www.estpresse.mu en français, elle fut pour le moins, impressionnante.

Son Excellence, Nandini Singla : « Toutes personnes venant à Maurice doit impérativement visiter Lallmatie et ce lieu sacré qu’est le Swaraj Bhawan »

Dans son intervention improvisée et où elle prouva qu’elle connaît bien l’histoire de Maurice, son Excellence, Nandini Singla devait dire que Maurice et les Mauriciens l’ont conquise et qu’elle a vite compris que nous sommes liés avec l’Inde par le cordon ombilical. « Cela me rend fière d’apprendre que le jour de la fête de l’indépendance de l’Inde, le drapeau de mon pays flotte ici au Swaraj Bhawan de Lallmatie. J’ai aussi appris que le jour où l’Inde a accédé à l’indépendance le 14 août 1947, il y avait une foule estimée à  18,000 au Champ de Mars. Je me sens bénie d’être présente ici, à Maurice et c’est une fierté pour moi, pour le gouvernement indien et pour le Premier ministre, Sri Narendra Modi de pouvoir entretenir d’aussi excellentes relations avec Maurice. Il y a quelques 1,600 dialectes en Inde, mais je constate que les Mauriciens parlent l’excellent hindi. Je le suis et l’Inde aussi est fier de cela. Le Swaraj Bhawan est un lieu sacré. Le convertir en un centre de culture constituera à honorer les grands comme le professeur Bissondoyal qui ont lutté pour l’indépendance du pays et qui ont collaboré pour celle de l’Inde. Toutes personnes venant à Maurice doivent impérativement visiter Lallmatie et ce lieu sacré qu’est le Swaraj Bhawan. Je comprends que lorsque Sir Seewoosagur Ramgoolam a choisi la date de l’accession de Maurice à l’indépendance, il a eu une pensée spéciale pour l’Inde, puisque le 12 mars marque aussi la date de la marche du sel en Inde ». A www.estpresse.mu à la fin de la cérémonie, Son Excellence, l’ambassadrice devait lâcher que c’est la première fois durant sa carrière de diplomate qu’elle se sent aussi heureuse et émue. « Je vois ici des valeurs comme la tolérance, la paix, l’égalité et l’unité. C’est formidable et cela me rend vraiment heureuse » fit elle remarquer à www.estpresse.mu.

Trois heures durant, outre Son Excellence, l’ambassadrice, les élus de la circonscription No. 9, Flacq Bon Accueil, en l’occurrence les ministres Deepak Balgobin et Sudheer Maudhoo, le Parlementaire, Vikash Nuckcheddy, le ministre des Arts et de la Culture, Avinash Teeluck, le travailleur social, Mukesh Jhummun ont parlé de la lutte pour l’indépendance à la fois de l’Inde et de Maurice, la contribution de Sookdeo Bissoondoyal et de l’importance du Swaraj Bhawan et la portée historique de ce lieu de rendez-vous par excellence de ceux ayant milité pour la liberté de Maurice du colonialisme. En premier lieu, ce fut le travailleur social, Mukesh Jhummun, figure très respectée dans l’Est et fin connaisseur de l’histoire des travailleurs engagés, devait faire un exposé de la contribution des frères Bissondoyal dans le cadre de la lutte pour l’accession de Maurice au statut de pays indépendant. « Les frères Bissondoyal ont énormément fait pour que nous soyons libres. Leur rendre un vibrant hommage fait partie du cours normal des choses » devait-il faire ressortir.

Vikash Nuckcheddy demande une pensée pour ceux ayant versé un peu de leur sang pour libérer Maurice

Lui succédant au micro, le Parlementaire, Vikash Nuckcheddy, devait souligner qu’à la veille de la célébration des 74 ans de liberté de l’Inde, « c’est tout à fait normal que nous ayons une pensée spéciale pour tous ceux ayant versé un peu de leur sang pour cette lutte en faveur de la liberté. Ce sont des gens que nous n’avons pas le droit d’oublier. Ils sont des architectes du développement de notre pays ». Il devait aussi dire que le début de l’entente entre Maurice et l’Inde date depuis très longtemps, surtout depuis l’arrivée des travailleurs indiens à Maurice. Il s’est félicité de la solidarité qui règne entre Maurice et l’Inde et a souhaité que cette union ne cesse de grandir.

Sudheer Maudhoo : Le Swaraj Bhawan est un lieu sacré, riche en histoire »

Le ministre Sudheer Maudhoo parla lui des grands tribuns ayant marqué l’histoire de l’indépendance de Maurice et du symbole que représente le Swaraj Bhawan, connu plus simplement comme la maison de la victoire. « C’est un lieu sacré et riche en histoire, riche en histoire de libération de Maurice et de son peuple. Il a longuement élaboré sur les relations entre l’Inde et Maurice » devait-il dire.

Deppak Balgobin : « La contribution de l’Inde au développement de Maurice est inestimable ».

De son côté, le ministre Deepak Balgobin fit des relations diplomatiques entre Maurice et l’Inde l’axe principale de son discours. Dans un langage simple et précis il devait faire comprendre à l’assistance composée pour la plupart des habitants du village de Lallmatie et de ses alentours. « Si Maurice est passé par les pénibles étapes de charrettes et carioles pour arriver au Metro, c’est grâce à ces relations que nous entretenons avec la Grande Péninsule et plus précisément cette amitié qui lie la famille Jugnauth au le Premier ministre indien, Shri Narendra Modi. La contribution de l’Inde au développement de Maurice est inestimable ». Il rendit aussi hommage aux travailleurs sociaux de la région, dont M. Lass Newoor, présent pour l’occasion et que nous remercions pour avoir servi de traducteur lors de cette émouvante cérémonie.

Avinash Teeluck : « L’histoire de la liberté de Maurice passe aussi par le Swaraj Bhawan »

Invité à prendre la parole, le ministre Avinash Teeluck dit sa fierté de pouvoir être présent au Swaraj Bhawan qui reste pour lui un lieu symbolique et très important.

« L’histoire de la liberté de Maurice passe aussi par le Swaraj Bhawan. Les relations entre l’Inde est Maurice remontent à 1834 et je considère qu’il est très important que nous participions pleinement aux célébrations marquant l’indépendance de l’Inde. Cet esprit d’appartenance à l’Inde doit toujours nous animer et nous plaire. Notre respect et notre reconnaissance pour l’Inde sont légitimes. La contribution de ce grand pays dans le développement de notre petit pays est inavouable : Cour Supreme, Hôpital, Metro et d’autres infrastructures sont autant de facilités de valeur que nous ont offertes l’Inde. Voilà un pays qui participe pleinement à la modernisation de notre île » souligna le ministre des Arts et de la culture. N’oublions pas également que les premiers vaccins contre le coronavirus COVID -19, nous sont arrivés de l’Inde et faisaient partie d’un don du gouvernement indien. Nous avons reçu les vaccins à un moment où plusieurs pays du monde n’en avaient même pas encore. L’Inde nous a aidé à combattre la pandémie et pour cela aussi, nous devons à l’Inde une grande reconnaissance».

Le ministre devait par la suite annoncer que le Swaraj Bhawan sera converti en un centre où seront offerts des cours de yoga, un lieu où on pourra venir se ressourcer en histoire grâce à une librairie et finalement un lieu où tout autour de l’indépendance de notre pays aura une place de choix. Surtout pour rendre hommage aux grands tribuns qui ont marqué l’histoire de notre pays dont les Bissondoyal.

Notons qu’avant la fin de la cérémonie, des souvenirs ont été remis à quelques meilleurs élèves du SC de cette année dont Kusumita Maudhoo qui a obtenu 6 A+. Elle est au collège Droopnath Ramphul. La lauréate de la cuvée 2019, Nainika Sahye, ancienne QEC ét actuellement universitaire à Manchester dans la filière Engineering (Mecatronics) a aussi été récompensé de même que l’incontournable Sandra Cathapermal, connu comme le pionnier du business à Lallmatie.

Latest Articles

SPORT – PETANQUE: Le festival annuel du Conseil de District de Flacq couronné de succès

De 9h à 22h hier, une partie de la plage de Belle Mare était réservée au festival...

COVID- 19: A Agaléga, 107 résidents et 4 travailleurs indiens infectés

La pandémie sévit actuellement à Agaléga. LA nouvelle est que sur 146 tests effectués hier, pas moins de 107 résidents et 4...

SPORT – FOOTBALL: Premier League (J1) : Man City : Guardiola fait taire les détracteurs d’Haaland

Suite à l'excellente prestation d'Erling Haaland ce dimanche avec Manchester City, Pep Guardiola a eu une petite pensée pour les détracteurs de...

INFORMATIQUE: ELCA fête ses 4 ans avec l’inauguration des nouveaux bureaux à Vivea Business Park

https://fb.watch/eLdl6sUEAW/ ELCA. Voilà un nom qui est peut-être inconnu pour nombre de mauriciens. Mais, cette Compagnie qui excelle dans...