Monday, January 30, 2023
Home Actualité Les plus beaux letchis de l’année au verger de Poste de Flacq

Les plus beaux letchis de l’année au verger de Poste de Flacq

La moisson est grande, mais les chauves-souris sont nombreux ces temps-ci dans l’Est. Du coup, les vergers de letchis sont pris d’assaut par les chauves-souris. Cependant, dans le verger de Poste de Flacq, près de la route menant au vilage de La Porte Providence, M. Sanjay Ramasawmy, le gérant veille au grain avec ses hommes. Cela fait plus d’un mois qu’ils sont à pied d’oeuvre pour s’assurer que ni les voleurs – nombreux depuis quelques temps dans la région et les chauves-souris ne ruinent pas ce qu’ils ont construit pendant des années. S’il est vrai de dire que la police fait un patrol régulier dans la région pour dissuader les voleurs, il n’en demeure pas moins que rien ne peut empêcher les chauves-souris de faire leur sale besogne. Ils peuvent ruiner un arbre en moins d’une nuit d’om la nécessité de tirer des pétard à longueur de soirée même s’il faut attendre quelques semaines pour célébrer l’arrivée de 2023.

Gros sacrifices de M. Sanjay Ramsawmy

« Cela fait plus de 20 ans que je m’occupe de la production des fruits, en particulier des letchis pour l’exportation et le marché local. Cette année, il y a plus de letchis sur le marché et le prix a baissé drastiquement. Vous pouvez avoir des letchis à Rs 100 le demi-kilo. Mais, ici dans notre verger les letchis ont un goût très spécial. Vous avez donc une idée de l’effort que nous fournissons durant l’inter-saison pour que les plantes soiet bien nourris en eau et surtout pour qu’elles ne soient pas infectées par les bestioles » dira M. Ramasawmy sous les regards d’une dame venu prendre livraison de plusieurs kilos de letchis Des letchis destinés pour la vente à Vacoas et à Quatre Bornes respectivement. Elle dira que « les letchis du verger de M. Ramasawmy sont vraiment spéciaux et se vendent très bien ajoutant que les clients savent comparer les letchis par rapport aux régions ». Elle concèdera que les letchis se vendent plus cher dans les hautes et basses Plaine Wilhems mais que cette année, il y a beaucoup plus de letchis vu qu’il n’y a eu aucune précarité dans les conditions climatiques. M. Ramasawmy reprendra que si les arbres sont chargés de letchis cela donne une idée du travail accompli par ceux qui s’occupent des vergers.

Appel aux autorités pour éliminer les chauves-souris

Effectivement, dans le magnifique verger de Poste de Flacq, nous pouvons témoigner que M. Ramasawmy est toujours au four et au moulin. Ses sacrifices pour bien garder le verger doivent et méritent d’être récompensés. Quant aux chauves-souris il est lui aussi d’avis qu’il faut les éliminer si nous voulons avoir une meilleure production de fruits dans le pays. « On ne mesure pas le mal qu’ils font à l’agriculture. Nous vivons de l’agriculture mais ces rapaces ne nous épargnent pas outre mesure. C’est à cause d’eux que nous sommes forcés d’investir dans les filets et croyez-moi, les filets ne coûtent pas un sou » devait faire ressortir M. Ramasawmy. Oui, il est grand temps que les autorités agissent et recommence à procéder à l’élimination de ces rapaces qui, mènent la vie dure à nos amis qui s’occupent de ces vergers et qui doivent vraiment investir gros pour nous permettre d’avoir des letchis comme on en trouvent au verger de Poste de Flacq.

Latest Articles

Pluies torrentielles à Maurice comme en Nouvelle-Zélande

Notre pays a été affecté par de fortes averses à partir de jeudi jusqu’à vendredi. Plusieurs endroits, plusieurs maisons, plusieurs bâtiments commerciaux...

CLIMAT: La vie reprend son cours normal, mais les dégâts sont nombreux

Dame Nature ne fini pas de nous étonner. Après les fortes averses qui ont grandement affectées le pays, certains endroits comme Wooton,...

En Inde, un jeûne au sommet pour protéger un désert glacé

Située aux confins de l’Himalaya, la région du Ladakh est menacée par le surtourisme et le développement économique. Un ingénieur, en partie...