Tuesday, October 26, 2021
Home Actualité NAUFRAGE DU WAKASHIO : Combien coûtera la compensation et qui en sera...

NAUFRAGE DU WAKASHIO : Combien coûtera la compensation et qui en sera le responsable ?

Le gouvernement mauricien, par le biais d’un communiqué émanant du ministère de la Pêche, fait appel à toutes les victimes du naufrage du vraquier japonais battant pavillon panaméen, MV Wakashio pour qu’elles fassent leur réclamation. 

La démarche du gouvernement vise le propriétaire et opérateur de Wakashio, Nagashiki Shipping, basé à Okayama au Japon. Dans un article publié sur le prestigieux site Web, MarineLink, Nagashiki Shipping n’a toujours pas expliqué ce que faisait le vraquier près des récifs. 

A ceux qui prétendent que la structure du MV Wakashio ne répond pas aux normes, les journalistes de MarineLink.com précise que “MV Wakashio, a nearly 300-meter Capesize bulker used for carrying iron ore, with a deadweight of about 200,000 tonnes, was built in 2007, meaning it should be double-hulled and more protected against rupture ».

C’est après avoir débarqué un cargo à Tianjin en Chine que le vraquier avec 30 marins à bord, s’est mis en route pour le Brésil en passant par l’Océan Indien. 

Le MV Wakashio a passé son annual inspection en mars dernier sans aucun problème, précise le Japan’s ClassNK inspection body.

Qui est responsable ?


Sous la « 2001 International Convention on Civil Liability for Bunker Oil Pollution damage, which is referred to as the BUNKER convention and has been administered by the International Maritime Organization (IMO) since it came into force in 2008 », le propriétaire du vraquier, Nagashiki est le responsable des dégats causés par la fuite du fioul. La compagnie a, dans un communiqué émis jeudi, déclaré qu’elle va s’occuper des compensations en se basant sur les lois applicables. Bien que Akihiko Ono, vice-président executif de  Mitsui OSK ait présenté des excuses à Maurice dimanche dernier, un porte-parole de la compagnie a déclaré à Reuters qu’elle n’est en aucun cas responsable de l’accident.  

Compensation – Accord de 1976 ratifié par Maurice : pas plus de 18.7 millions de dollars. Accord de 1996 ratifié par le Japon : pas plus de 65.4 millions de dollars


Toute compensation est régie sous la « 1976 Convention on Limitation of Liability for Maritime Claims and a subsequent amended convention agreed in 1996 ». Nos confrères de MarineLink.com ajoutent que “The agreement also requires owners to ensure they have adequate insurance ».

Selon le Toda Law Office à Tokyo, Maurice a ratifié la version 1976 qui permet un paiement ne dépassant pas 18.7 millions de dollars alors que le Japon a signé le document de 1996 qui autorise un paiement ne dépassant pas 65.4 millions de dollars. 

Ce sera finalement à la cour de justice où Maurice logera sa réclamation, qui décidera lequel des accords de 1976 et 1996 sera appliqué.

La vraquier Wakashio est assuré par Japan P&I Club, la seule organisation qui « underwrites protection and indemnity insurance for ocean going and coastal vessels ». 

Mercredi dernier, un porte parole de Japan P&I a déclaré que la compagnie essaye de procéder à une estimation concernant le coût du nettoyage des dégâts causés par la fuite de fioul. Le gouvernement mauricien n’a pas encore fait une estimation, mais nous croyons savoir que le dossier est entre les mains du ministre, de l’Attorney General, Manish Gobin.

Selon Koshiro Emura, un expert de la S&P Global Ratings, Japan P&I peut couvrir jusqu’à un milliard de dollar vu qu’elle peut compter sur plus d’une douzaine d’associations d’assurances des propriétaires de bateaux autour du monde.  

Tout compte fait, ce n’est pas demain que la compensation sera payée à Maurice. Surtout qu’on sait que les assureurs peuvent bien contester le jugement qui sera rendu en appel.

Remerciements à MarineLink.com

Latest Articles

COVID -19 : Les Russes se ruent sur les agences de voyage pour échapper aux restrictions liées au Covid-19

Des passants sur la place Rouge, à Moscou, le 9 octobre 2021. © Dimitar Dilkoff, AFP Les autorités russes ont...

COMMUNIQUE : Ministry of Health and Wellness

The Ministry of Health and Wellness informs the public that vaccination session for the administration of COVID19 Vaccine (1st Dose) will be...

Mondial 2022 : le Qatar souhaite plus de 1,2 million de visiteurs

Des ouvriers sur la pelouse du stade Al-Bayt à Doha, la capitale du Qatar, qui accueillera la Coupe du monde de football...