Thursday, May 26, 2022
Home Actualité NAUFRAGE DU WAKASHIO : Les booms artisanaux du MGSS de Flacq déjà...

NAUFRAGE DU WAKASHIO : Les booms artisanaux du MGSS de Flacq déjà prêts pour les lagons

La prise de conscience rapide des élèves du MGSS – Boys and Girls de Flacq donne une indication de l’intérêt qu’ils portent à l’environnement de la région. Depuis lundi, tous les élèves, les enseignants et non-enseignants du collège de l’avenue Président François Mitterrand travaillent main dans la main pour monter des booms artisanaux. Les Head Boy et Head Girl du collège, les représentants de l’Environmental Club, du Students Council et de l’Interact Club du collège, ont tous encouragé les centaines d’élèves à se mettre ensemble pour réaliser le projet pour une si bonne cause.

Une fois les plans mis en avant et que la direction du collège ait donné son aval, les élèves ont sillonné les rues de Flacq, les supermarchés et les boutiques pour trouver les bouteilles en plastiques, avant de se tourner vers des champs de cannes du groupe Constance pour ramasser des bottes de pailles de cannes à sucres pour les ramener dans l’enceinte de l’institution. 

Pendant ce temps, les enseignants et non enseignants du collège avec le concours du recteur, M. Soobeeraj Ramful et de son assistante, Mme. Asha Boodhun et le PTA, réunissaient de l’argent pour financer l’achat des matériaux pour fabriquer les booms. A ce matin, plus de 250m de booms étaient prêts pour les lagons. C’est demain que ces booms seront acheminés vers les côtes de l’Est. Mais, il n’y aura pas que des booms. Car le MGSS dans son ensemble avec l’aide des parents à travers la PTA de l’établissement, a aussi fait provision pour offrir de l’eau aux volontaires. 

En présence de son assistante, le recteur du collège a expliqué à EST PRESSE qu’il a été agréablement surpris par l’initiative des élèves lorsqu’ils ont retrouvé l’école lundi après un week-end dramatique pour le pays. « Ils ont vu un peu ce qui se passait à Pointe d’Esny, Mahébourg et les alentours et ce sont les élèves eux-mêmes qui sont venu nous proposer le projet. Comment rester insensible à l’appel de détresse de notre pays, de notre environnement. L’accord a été donné sur le champ et aujourd’hui, nous nous réjouissons que les 250m de booms sont prêts. Je vois dans notre projet les vertus de Mahatma Gandhi, soit les 3 H, H – Head pour le développement de l‘éducation, l’intelligence, H – Hand pour le développement des skills et H – Heart pour l’humilité, l’émotion, la solidarité et l’esprit patriotique. C’était beau de voir les élèves avec les aiguilles montant ces booms. Je voudrais exprimer mes sincères gratitudes envers le Director of Schooling, le Professeur S. Ramful et le Higher Management du MGI pour nous avoir encourager et motiver par rapport à ce projet. Nous sommes vraiment heureux de pouvoir apporter notre infime contribution en faveur de l’environnement de notre pays et nous encourageons tout le monde à faire sa part » devait nous dire M. Ramful ce matin au collège. Des élèves, des enseignants, des non enseignants et des parents motivés à bloc avec un seul objectif : aider la région, aider le pays. C’est aussi cela l’Est. Bravo !

Les deux autres réservoirs du MV Wakashio seront vides aujourd’hui

C’est une nouvelle qui donne de l’espoir à notre pays, aux habitants de la région Sud-Est et Est. Selon toute probabilité les deux autres réservoirs du MV Wakashio seront vides aujourd’hui. Mais, cela ne veut pas dire que les dégâts dans nos lagons partant de Pointe d’Esny à Grande rivière Sud-Est sont minimes. Non. Loin de là. Les volontaires, en grand nombre sont sur les côtes depuis ce matin encore et tous tente de limiter les dégâts soit en nettoyant les mangliers, soit en enlevant l’épaisse couche du fioul arrivée jusqu’aux bord de la mer pour ne pas dire sur les plages. Au niveau des autorités, la police aidée par les experts étrangers, est à pied d’œuvre et ont bossé durant toute la nuit alors que les volontaires étaient au Waterfront de Mahébourg jusqu’à fort tard pour préparer les booms. Les hélicoptères ont beaucoup aidé à transporter le fioul et cela, bien que l’état du vraquier continue à détériorer avec des fissures un peu partout. Nous vous proposons des clichés du bateau et près du bateau qui permettent de constater l’état actuel du vraquier, le maudit MV Wakashio.

Latest Articles

COLLECTIVITES LOCALES: Le village de Poste de Flacq désormais pourvu d’une Gym et d’un boulodrome

Les habitants du village de Poste de Flacq doivent se considérés à la fois heureux et fiers. C’est le moins que l’on...

SANTE: Combien de temps le virus du Covid-19 reste-t-il dans l’organisme?

Cette question a longtemps été un sujet de discussion sans réponse certaine. Combien de temps le virus du Covid-19 reste-t-il dans l’organisme ?...

SOCIETE : Etats-Unis: une fusillade dans une école du Texas fait au moins 21 morts, dont des enfants

Un officier texan devant l'école élémentaire Robb à Uvalde, hier 24 mai 2022. AFP - ALLISON DINNER Le suspect,...