Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
Philippines. Deuxième violent tremblement de terre en deux jours | Est Presse
Friday, February 23, 2024
spot_img
HomeActualitéPhilippines. Deuxième violent tremblement de terre en deux jours

Philippines. Deuxième violent tremblement de terre en deux jours

Une violente réplique a frappé ce dimanche 3 décembre les Philippines, encore une fois près de l’île de Mindanao. D’une magnitude de 6,6, elle est à peine moins puissante que le séisme de samedi, qui a fait au moins deux morts et des blessés.

Un nouveau puissant tremblement de terre a frappé les Philippines, ce dimanche à 18 h 36 locales (11 h 36 en France). L’épicentre de la secousse, mesurée à 6,6 et d’une profondeur de 56 km, était situé près de l’île de Mindanao.

Cette réplique intervient dans la même zone et moins de 24 heures après un premier tremblement de terre, d’une magnitude de 7,6 survenu samedi à 21 km au nord-est de Hinatuan. Le dernier bilan ce dimanche matin était deux morts et quatre blessés.

Écrasé par sa maison

Un homme de 30 ans est mort écrasé par un mur de sa maison qui s’est effondré, à Bislig. Une femme enceinte a été tuée dans la ville de Tagum. Au moins deux personnes ont été légèrement blessées par la chute de débris, dans la ville de Tandag, à 100 km de Bislig.

Il n’y a pas à ce stade de signalement de bâtiment ou d’infrastructure ayant subi des dommages majeurs, ont indiqué dimanche à l’AFP les autorités de gestion des catastrophes.

C’est le tremblement de terre le plus long et le plus fort que j’aie jamais vécu , a raconté à l’AFP Dyl Constantino, 25 ans, qui se trouvait sur l’île de Siargo, au nord-est de Mindanao. Nous sommes tous habitués aux tremblements de terre mais celui-ci était différent parce que les portes tremblaient vraiment et nous avons tous paniqué.

Brèves alertes au tsunami

Le premier séisme a été suivi d’une alerte au tsunami et les habitants des zones côtières des provinces de Surigao du Sud et du Davao Oriental ont été appelés à  évacuer immédiatement  et à se rendre dans des zones plus élevées ou à l’intérieur des terres.

Les vagues les plus hautes générées par le séisme ont 0,64 mètre sur l’île de Mawes. Une houle a été signalée jusqu’à la côte orientale du Japon, où une alerte au tsunami a également été brièvement activée.

spot_img
spot_img

Latest Articles