Tuesday, October 26, 2021
Home Actualité Plus de 7,200 décès en Inde

Plus de 7,200 décès en Inde

Nouvelle peu encourageante pour l’Inde. Du moins en ce qui concerne le nombre de décès lié à la pandémie de COVID -19. A ce jour, le pays avec lequel nous entretenons des relations privilégiées, a enregistré plus de 7,200 morts sur près de 257,000 personnes infectées. Quelques 124,000 ont pu rentrer chez eux, mais les membres du service médical ne sont pas prêts de jeter l’éponge. Ils travaillent sans relâche, parfois pendant de très longues heures pour tenter de vaincre le virus invisible.

La Grande Péninsule a connu depuis ces dernières semaines un assouplissement des conditions du couvre-feu sanitaire, imposé depuis le 24 mars dernier. Toutefois, le lock down complet n’est prévu que pour le 30 prochain fait-on ressortir dans les milieux gouvernementaux.

Le chômage fait actuellement rage dans ce grand pays de plus de 1.3 milliards d’habitants. D’ailleurs, ils sont des millions les travailleurs migrants ayant  fui les villes pour rentrer dans leurs villages. Certains ont dû marcher des kilomètres pour rentrer chez eux alors que d’autres n’ont pas survécu à la fatigue, succombant à même la rue. L’hécatombe dit-on.

S’adressant à la  population à travers une lettre, le Premier ministre Narenda Modi a concédé que la majorité du pays a énormément souffert.

La levée du confinement se fera par étapes et, pour l’instant, ne concernera pas certaines zones de confinement où des taux d’infection élevés ont été signalés, selon le ministère de l’Intérieur.

Depuis hier, l’accès aux édifices religieux, hôtels, restaurants et centres commerciaux sont à nouveau autorisés dans certains états. La décision concernant la reprise des cours dans les écoles, collèges et universités devrait être avalisée après juillet.

Les vols internationaux, les déplacements de masse, les cinémas, les piscines et les bars restent pour l’instant fermés alors que les événements sportifs et les grands rassemblements politiques ou religieux sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

Aucun déplacement pour entrer ou sortir d’une zone de confinement n’est autorisé, sauf dans des cas liés aux urgences médicales et à l’approvisionnement en produits essentiels. Mais là encore, le Contact Tracing pour permettre une recherche intensive des personnes entrées en contact avec les malades, une surveillance maison par maison et d’autres interventions cliniques, d’après le ministère se font régulièrement.

Comme un peu partout à travers le monde, le confinement a mis l’économie indienne également à genoux, la troisième d’Asie, à genoux. Le gouvernement Modi a été contraint de prendre d’importantes mesures pour amortir le choc. Une somme de 255 milliards de dollars (10 % du PIB du pays) a été déboursée pour donner un coup de pouce à l’économie.

Latest Articles

COVID -19 : Les Russes se ruent sur les agences de voyage pour échapper aux restrictions liées au Covid-19

Des passants sur la place Rouge, à Moscou, le 9 octobre 2021. © Dimitar Dilkoff, AFP Les autorités russes ont...

COMMUNIQUE : Ministry of Health and Wellness

The Ministry of Health and Wellness informs the public that vaccination session for the administration of COVID19 Vaccine (1st Dose) will be...

Mondial 2022 : le Qatar souhaite plus de 1,2 million de visiteurs

Des ouvriers sur la pelouse du stade Al-Bayt à Doha, la capitale du Qatar, qui accueillera la Coupe du monde de football...