Monday, November 29, 2021
Home Actualité Réouverture de la foire de Flacq : Peu d’enthousiasme noté

Réouverture de la foire de Flacq : Peu d’enthousiasme noté

L’ouverture de la foire de Flacq depuis ce matin est passé assez inaperçu. C’est ce que nous pouvons dire puisque la foule n’est pas au rendez-vous. Marchands et clients étaient peu enthousiastes. Un vent glacial ajouté à la pluie ont certainement contribué à l’ambiance morose qui y régnait Ce sera difficile que la situation change jusqu’à la fermeture de la foire prévue pour 17h00. M.Goinsamy Permall, un vieux de la vieille de la communauté des marchands, n’a pas voulu rater le rendez-vous de cette réouverture. Il dispose d’un étal depuis l’ouverture de cette foire en 2012 et a toujours répondu présent ici, mais confinement oblige, il a dû rester à la maison où quelques fois des clients sont partis le voir pour acheter des légumes et autres fines herbes. « Beaucoup de mes clients se sont plaints du prix des légumes dans les supermarchés. Alors que nous les marchands vendions le chou à Rs 60.00, le prix variait entre Rs 110.00 et Rs 200.00 pièce dans les supermarchés. Il y a eu l’étranglement des consommateurs. Il n’y avait pas de contrôle et certains en ont profité pleinement pour se remplir les poches. Mais, tout cela n’est pas honnête » devait nous dire M.Permall.

De cette première journée de travail après ce si long repos, notre interlocuteur devait nous dire qu’elle est très moche. « Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas beaucoup de clients. Les gens n’ont plus d’argent. Durant la période de confinement, ils ont dû dépenser le double, voire un peu plus même, puisque tout était plus cher. Les légumes et autres denrées alimentaires se vendaient à des prix exagérés et sans de contrôle. Il y avait non pas un baby boom dans l’Est, mais un boom de marchands de légumes. Tout le monde avait trouvé un coin pour vendre des légumes et des fruits. N’en parlons pas des prix. Ces faux marchands ont ruinés les consommateurs. Aujourd’hui, les gens doivent économiser le peu qu’il leur reste. Pour corser la situation, voilà que la pluie est venue se mettre au rendez-vous. Donc, il n’y a pas une seule once de chance que nous puissions retrouver notre investissement pour cette journée de réouverture. Finalement, c’est une reprise difficile. Souhaitons que dimanche sera différente, mais je ne suis pas si certain que tel sera le cas » ajoutera le marchand. 

Au niveau du District Council de Flacq, il y a eu un gros travail de fait pour permettre la réouverture de la foire. Lavage à plusieurs reprises, cette foire a été nettoyé de fond en comble et les étaux et autres structures du bâtiment ont été désinfectés en quelques occasions. Des structures placées sans l’autorisation du Conseil de District de Flacq ont même été démolies. Ce qui n’a pas été apprécié par les marchands. Mais, selon nos informations glanées de sources fiables au niveau du Conseil de District de Flacq, ces structures encourageaient la prolifération des bestioles. « Une fois une feuille de plywood enlevée, nous avons vu des rats, des cancrelats, des lézards, enfin des bestioles qu’il faut bien exterminer le plus vite possible. On avait à faire face à une pandémie et donc l’élimination des bêtes sous toutes ses formes était devenue plus qu’obligatoire. Aujourd’hui, les maraîchers travail dans un milieu beaucoup plus hygiénique puisque non seulement la foire a été désinfecté, laver, nettoyer, mais il y a eu aussi plusieurs exercices de pest control. La propreté avant tout. C’est le message que nous voulons faire passer non seulement aux maraîchers, mais aussi aux consommateurs. Avec l’aide de la police, nous serons sans pitié contre ceux qui salissent le lieu, ne portent pas les masques, crachent en public ou encore jettent des trucs partout » nous a expliqué un des responsable du service d’inspectorat du Conseil de District de Flacq au cours de notre tournée à la foire. 

Il faut faire ressortir que les policiers de l’Eastern Division étaient en grand nombre dans la foire d’aujourd’hui. Mais, ils n’ont pas eu fort à faire puisque petits et grands, maraîchers comme consommateurs ont compris l’importance du port du masque et le respect du Social Distancing. En ce qu’il s’agit des prix des légumes, il était abordable à plus d’un titre. Lorsque la pomme d’amour se vend à Rs 25.00 le demi-kilo, la ménagère n’a aucune raison de se plaindre dit-on souvent.

STELLIO ANTONIO

Latest Articles

COVID -19 : Un vaccin d’AStraZeneca contre le variant Omicron bientôt prêt selon des médias européens

Alors que le variant Omicron fait trembler la planète, l’équipe derrière le vaccin d’AstraZeneca serait déjà sur le point de produire un...

COVID -19 : Le variant Omicron se répand sur la planète

Après avoir été détecté en Afrique du Sud pour la première fois jeudi, créant un émoi à...

COVID -19 : Un variant Omicron « à la puissance 10 »

L’émergence du variant Omicron a ramené la COVID-19 au statut de crise mondiale et selon la Dre Joanne Liu,...

LOTO – 767e tirage : Aucun Grand Gagnant et le jackpot du Tirage 768 (mercredi 1er décembre 2021) : Rs 15 millions (Approximativement)

Les numéros gagnants de ce tirage du 27 novembre 2021 sont : 08-23-24-27-33-36                         Le tirage numéro 766 a fait...