Wednesday, October 5, 2022
Home Actualité SANTE : L’OMS ne redoute pas une pandémie pour la variole du...

SANTE : L’OMS ne redoute pas une pandémie pour la variole du singe. Un vaccin disponible depuis ce matin

Getty Images

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a assuré lundi ne pas redouter pour l’instant que la propagation du virus de la variole du singe au-delà des pays africains puisse déclencher une pandémie mondiale.

Interrogée lors d’un point de presse sur l’éventualité d’une pandémie mondiale, la principale experte de la variole du singe à l’OMS, Rosamund Lewis, a répondu: «Pour le moment, nous ne sommes pas préoccupés par une pandémie mondiale». «Il est encore possible d’arrêter cette épidémie avant qu’elle ne s’étende», a insisté Mme Lewis.

Depuis que la Grande-Bretagne a signalé pour la première fois un cas confirmé de variole du singe le 7 mai, près de 400 cas ont été signalés à l’OMS dans près d’une vingtaine de pays habituellement non touchés par ce virus.

L’OMS s’est dite préoccupée par cette «situation inhabituelle», mais a réitéré qu’il n’y avait aucune raison de paniquer.

La variole du singe est liée à la variole, qui a tué des millions de personnes dans le monde chaque année avant d’être éradiquée en 1980.

Mais la variole du singe est beaucoup moins grave et la plupart des gens se rétablissent en trois à quatre semaines.

Les premiers symptômes comprennent une forte fièvre, des ganglions lymphatiques enflés et une éruption cutanée semblable à la varicelle.

Un vaccin disponible

Au Canada, des doses du vaccin Imvamune, destiné à combattre le virus de la variole simienne, sont disponibles.

«Les contacts qui sont à haut risque d’un cas confirmé ou probable de la variole simienne pourront être vaccinés. Idéalement, assez proche après l’exposition, autour de quatre jours», a expliqué le Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique par intérim, en point de presse.

Les doses ne seront cependant injectées à un individu que sous une recommandation de la Santé publique.

«On n’ouvre pas des centres de vaccination. On n’est pas dans ce contexte-là. C’est un agrégat de quelques cas qu’on essaie de contenir», a soutenu le Dr Boileau.

Pour les personnes qui en sont atteintes toutefois, il n’existe pas de remède. La maladie se résorbe habituellement d’elle-même dans un délai de deux à quatre semaines.

Prévention

Jusqu’à maintenant 25 cas de variole du singe ont été confirmés, mais plusieurs autres sont encore à l’étude. La majorité des cas sont situés dans la région de Montréal et concerne des hommes ayant eu des relations homosexuelles.

«Tous les cas sont reliés l’un à l’autre. Ça arrive parce qu’il y a eu des cas qui contactent une autre personne qui contacte une autre personne. Mais il y a beaucoup de contacts qui ont été faits avec des personnes sans qu’elles ne se connaissent très bien l’une et l’autre», a expliqué le Dr Boileau.

Les personnes infectées sont invitées à s’isoler à la maison et des autres membres de leur domicile, ainsi qu’à porter le masque et à couvrir leurs lésions.

«L’isolement peut être levé une fois que les lésions cutanées vont être guéries, ou selon les recommandations de leur médecin si un autre diagnostic devait être posé», a indiqué le Dr Boileau.

La maladie se transmet plus particulièrement par un contact avec des lésions, mais peut également l’être par gouttelette.

Sa période d’incubation est habituellement de cinq à sept jours, mais peut se rendre jusqu’à 21 jours.

Les symptômes consistent principalement en des lésions cutanées au niveau de la bouche et des organes génitaux. Ceux-ci peuvent être précédés de fièvre, sueur nocturne, maux de tête et douleurs articulaires et musculaires.

Latest Articles

SOCIETE: La CWA veut une solution immédiate pour les habitants de Laventure

La CWA, à travers son nouveau General Manager, Prakash Maunthrooa, met en ce moment, une nouvelle stratégie de communication sur le terrain...

FOOTBALL : Ce que l’on sait du mouvement de foule qui a causé 125 morts en Indonésie

« Des policiers ont projeté du gaz lacrymogène, et les gens se sont aussitôt précipités pour sortir en se poussant les uns les...

Guerre en Ukraine. Arrêtez la spirale de violence: la supplique du pape à Vladimir Poutine

Le pape François s’est adressé au dirigeant russe, hier, pour lui demander de mettre un terme aux combats qui opposent la Russie...

Indonésie. Un match de foot vire à l’émeute, au moins 129 morts

Au moins 129 supporters de football sont décédés, hier, après les violences qui ont éclaté à la suite d’un match de la ligue...