Tuesday, August 9, 2022
Home Actualité SANTE: Variole du singe. Ce que l’on sait des premiers décès enregistrés...

SANTE: Variole du singe. Ce que l’on sait des premiers décès enregistrés hors d’Afrique

Ces derniers jours, les premiers décès liés à l’épidémie de variole du singe ont été constatés hors du continent africain, son foyer initial. On vous résume ce que l’on sait de ces morts survenus dans une zone où la maladie n’est pas endémique.

Le virus de la variole du singe, qui s’est répandue à travers le monde dans le courant du printemps 2022 après avoir longtemps été cantonnée à l’Afrique, a fait, en cette fin de mois de juillet 2022, ses premiers décès hors de ce continent.

Voici ce que l’on sait, ou non, de ces décès liés au « monkeypox » dans des zones non-endémiques.

Quatre décès hors d’Afrique, dont deux en Espagne

Les décès liés à la variole du singe enregistrés hors du continent africain sont tous survenus depuis le 29 juillet dernier.

Le premier de ces décès a été annoncé vendredi par les autorités sanitaires brésiliennes, qui ont annoncé qu’un homme de 41 ans porteur du virus était décédé dans un hôpital de Belo Horizonte, dans le nord-est du pays.

Quelques heures plus tard, le ministère de la Santé espagnol indiquait qu’il avait également recensé un décès lié au monkeypox, dans la Communauté de Valence. Samedi, les mêmes autorités espagnoles faisaient état d’un deuxième décès lié à la maladie, à Cordoue.

Enfin, hier, l’Inde a à son tour annoncé le décès d’un homme infecté par la variole du singe. Il aurait contracté le virus aux Emirats Arabes unis.

Au total, la récente flambée de « monkeypox » a donc fait 9 morts, le continent africain en ayant enregistré cinq autres depuis le mois de mai.

Des hommes relativement jeunes, souvent victimes d’encéphalite

Ces quatre victimes sont des hommes. Ils étaient âgés de 22 ans (pour la victime indienne), de 41 ans (pour la victime brésilienne), de 31 ans (pour l’une des victimes espagnoles) et d’un « âge moyen » (pour la deuxième victime espagnole), selon les termes des officiels espagnols.

Comme le rapporte El Pais , le ministère de la santé espagnol a indiqué que les deux décès qu’il avait recensés étaient liés à une encéphalite (inflammation du cerveau) découlant de l’infection par le « monkeypox ».

Le ministère de la santé brésilien a peu communiqué sur les causes du décès survenu dans le pays, se limitant à indiquer que la victime souffrait « d’autres conditions graves ». Les médias brésiliens ont de leur côté avancé que la victime souffrait de graves problèmes immunitaires et était soignée dans un service d’oncologie.

Comme le relaye notamment The Indian express , le jeune indien décédé du virus ne présentait pas les symptômes classiques de la maladie (les éructions cutanées) mais affichait ceux de l’encéphalite. Il n’est pas fait état, pour son cas, de comorbidités particulières.

Un nombre de décès amené à augmenter mécaniquement

Selon le bureau Europe de l’Organisation mondiale de la santé, ces décès en lien avec la variole du singe sont amenés à se faire plus fréquents dans la région, qui est l’épicentre de l’épidémie.

« Compte tenu de la poursuite de la propagation de la variole du singe en Europe, nous nous attendons à plus de décès », a ainsi déclaré Catherine Smallwood, une responsable des situations d’urgence de l’OMS Europe.

Néanmoins, précise l’OMS, les complications sévères liées à la variole du singe restent en proportion très rares et, le plus souvent, la maladie se guérit d’elle-même, sans traitement. Pour freiner sa propagation, les autorités sanitaires ont toutefois appelé les personnes à risques et cas contacts potentiels à aller se faire vacciner.

Latest Articles

CULTURE – La chanteuse et actrice Olivia Newton-John est décédée

Olivia Newton-Jones dans le film à succès "Grease". ©rv https://www.youtube.com/watch?v=0_hYBHyKk34&t=9s La chanteuse et actrice australienne,...

SPORT – PETANQUE: Le festival annuel du Conseil de District de Flacq couronné de succès

De 9h à 22h hier, une partie de la plage de Belle Mare était réservée au festival...

COVID- 19: A Agaléga, 107 résidents et 4 travailleurs indiens infectés

La pandémie sévit actuellement à Agaléga. LA nouvelle est que sur 146 tests effectués hier, pas moins de 107 résidents et 4...

SPORT – FOOTBALL: Premier League (J1) : Man City : Guardiola fait taire les détracteurs d’Haaland

Suite à l'excellente prestation d'Erling Haaland ce dimanche avec Manchester City, Pep Guardiola a eu une petite pensée pour les détracteurs de...