Sunday, December 5, 2021
Home Actualité SOCIETE : Trois professionnels de Quatre Sœurs lancent un Service Club :...

SOCIETE : Trois professionnels de Quatre Sœurs lancent un Service Club : Eastern Empowerment Movement

Ils sont des professionnels du paisible village de Quatre Sœurs et se sont fixés pour objectifs de valoriser à la fois leur localité et la région Est, Nord-Est et Sud-Est du pays. L’un est cinématographe de renom et enseignant, M. Vicky Ramdhun et les deux autres sont deux frères, avocat de formation, Somand Kumar et Vyas Adheen. Les trois font la fierté de leur village si ce n’est de l’Est et du Sud-Est. En dehors de leur vie professionnelle, ils sont des social workers avec une notoriété. Ce sont trois jeunes qui aiment rencontrer des gens, discuter et réfléchir. Ils provoquent aussi souvent des débats autour des sujets d’actualité. Depuis quelques temps déjà, surtout après avoir brillamment réussi à leurs examens finals de Droit, les deux frères avocats et leur ami cinématographe se sont donnés pour mission d’empower la région et ses habitants. Pour prouver qu’ils sont à la fois sincères et sérieux dans leur nouvelle mission, le trio a lancé l’Eastern Empowerment Movement le 14 août dernier à travers le net (e-launch) et plus tard au Quatre Sœurs Village Hall.

Un Club Service mauricien avec des mauriciens, pour des mauriciens

« Il y a à Maurice des club service comme le Rotary, le Rotaract, le Lions Club et le Leo Club par exemple. Ce sont des clubs, dont l’origine est étrangère. Nous sommes les premiers à reconnaître qu’ils ont beaucoup fait et font énormément pour le pays en général. Et pour cela, nous tirons notre chapeau. Mais, sans grande prétention, nous avons voulu lancer un Club Service mauricien avec des mauriciens, pour des Mauriciens mais en se basant un peu sur ce qui se fait à travers le monde. Cela ne veut pas dire que nous n’allons pas collaborer avec ces clubs service » fait ressortir M. Vicky Ramdhun. Et Vyas de reprendre : « Il est intéressant de savoir que nous avons rencontré les politiciens de tout bord, surtout au niveau de la Circonscription No.11, discuté avec des amis, des habitants de l’Est avant de nous engager dans notre mouvement. Il faut bien comprendre que nous sommes des Social Workers, mais que rien ne nous empêche de faire des choix politiques ou encore de nous engager dans la politique. D’ailleurs, nous militerons pour des changements dans la durée, mais surtout pas des changements cosmétiques. »

L’éducation, secteur ou ces citoyens veulent s’engager pleinement

Quelles seront vos premiers travaux : « Nous avons au sein de notre mouvement trois ingénieurs et deux médecins. Nous comptons ratisser large dans la région pour avoir d’autres professionnels et des entrepreneurs. Il y a des enseignants qui peuvent s’associer à notre mouvement. Il s’agira pour nous de partager nos connaissances, nos passions, nos skillset know how avec les plus jeunes. L’éducation est un secteur où nous souhaitons nous engager pleinement. Il faut aider les plus jeunes. Nous sommes contre cette pratique qu’il faut aller rencontrer un ministre pour régler un problème dans la région. We feel it is high time to stop bothering ministers, mais nous devons nous assurer que les autorités font leur travail professionnellement. Nous avons les moyens de le faire. Tout passe par l’éducation des habitants. Nous ne favoriserons pas l’assistanat mais nous ferons comme dit le proverbe donne une ligne à quelqu’un et montre-le à pêcher pour qu’il ait du poisson lorsqu’il souhaite. Evidemment, il faut qu’il aille pêcher lorsque le temps est beau (rires). »

En finir avec le parcours de combattant

Dans un premier temps, l’Eastern Empowerment Movement aura un bureau à Quatre Sœurs, dans un espace aménagé par les deux frères hommes de loi. « Nous devons avoir une place pour rencontrer les gens et les aider à résoudre leurs problèmes. Savez-vous que pratiquement aucun de nos Senior Citizens n’a pu prendre avantage des grants pour les Solar Water Heaters ou encore les Water Tanks. Parce que l’information a mal circulé. Or, avec notre mouvement, il y aura une dissémination correcte de l’information aux habitants et dans un langage simplifié. Nous nous sommes aussi donnés pour objectif de ne pas faire les gens s’engager dans un parcours de combattant pour avoir leur droit. Nous serons loin d’être un mouvement festif. Nous voulons faire les régions qui nous intéressent briller de mille feux » soutien Somand Kumar en bon leader.

Un standard, un protocole et des règlements en préparation

Vyas dira pour sa part que « le moment est venu de nous assurer que les jeunes s’intéressent à la politique, à leur région, son développement et l’épanouissement des habitants. Beaucoup disent que la politique est sale, mais nombreux sont ceux qui ont le potentiel pour chausser les bottes et se munir d’outils pour nettoyer. Nous sommes tous dans le même bateau et il nous faut réunir les forces, découvrir nos faiblesses et nous mettre au service de notre région, de la communauté et du pays. Le mouvement sera ouvert à toutes les composantes de la société. Aucune barrière. L’île Notre belle île Maurice est colorée et il nous faut les gens de toutes les couleurs au sein de l’Eastern Empowerment Movement pour la garder belle. Il y aura un standard, un protocole et nous travaillons sur les règlements. Mais, croyez-nous, ce sera une association bien structurée et nous nous n’épargnerons aucune peine pour faire de sorte qu’elle soit professionnelle dans la forme comme dans le fond. L’approche doit être professionnelle à tous les niveaux. » Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces jeunes professionnels ne vont pas lésiner sur les moyens pour mener à bon port leur barque. Une barque qui sera dotée de tout ce qu’il faut pour bien naviguer, même contre vents et marées pour vraiment faire briller les différentes régions qu’ils prendront sous leurs ailes. Et EST PRESSE s’efforcera de les soutenir à tous les coups. Parce que leur projet inspire confiance. 

Latest Articles

NECROLOGIE – Farewell to another hero, the Brave Warrior, Sister Oumah Lallchand of Dr Bruno Cheong Hospital

La pandémie COVID -119 et son coronavirus a fait une nouvelle victime dans le corps médical. Il s’agit de Mme Oumah Lallchand....

LOTO – 769e tirage : Aucun Grand Gagnant et le jackpot du Tirage 770 (mercredi 8 décembre 2021) : Rs 25 millions (Approximativement)

Les numéros gagnants de ce tirage du 4 décembre 2021 sont :13-16-18-21-38-39                         Le tirage numéro 769 a fait 36,460...

COVID -19 : Douze cas de contamination par le variant Omicron désormais identifiés en France

Alors que les autorités françaises a imposé des restrictions par rapport à ses ressortissants voulant se rendre à Maurice, voilà que la...

COVID -19 : Plus de trois millions de cas en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud, qui a détecté le nouveau variant Omicron et connaît une hausse exponentielle des nouvelles contaminations,...