Wednesday, December 7, 2022
Home Actualité SPORTS – TENNIS : La surprise du mauricien Enzo Couacaud à Roland...

SPORTS – TENNIS : La surprise du mauricien Enzo Couacaud à Roland Garros

Quand il s’agit de parler d’exploit en sport, souvent la presse Française évoque l’origine de celui qui le réalise. Et c’est tout à son honneur. Enzo Couacaud, tennisman mauricien, ayant aussi la nationalité française, classé 177e mondial et bénéficiaire d’une invitation, s’est hier, imposé pour la première fois en simple sur le circuit principal face au Bélarusse Egor Gerasimov (78e). Si la presse française parle du premier exploit tricolore de cette édition, nous à Maurice, nous pouvons fièrement dire qu’Enzo Couacaud à fait flotter haut, très haut même le quadricolore.

Agé de 26 ans, Enzo Couacaud, le fils du patron du groupe hôtelier Beachcomber, s’était fait remarquer à l’automne dernier lorsqu’il avait évoqué une certaine injustice à son encontre lorsqu’il n’avait pas été retenu par la Fédération dans la liste des wild cards, Enzo Couacaud avait craqué en public. Ce jeune homme qui ne pratique pas la langue de bois ou qui encore n’a pas sa langue dans la poche, avait été très critique encore la Fédération. « Il faut faire quoi pour être invité dans votre tournoi au juste ? Il faut être copain avec qui ? », s’était indigné le 178e mondial et 3e Tricolore en dehors du top 100.

Hier, il a abordé son match sur une aire de revanche et c’est sans surprise qu’il s’est fièrement présenté devant la presse après avoir déjoué les plans du 78e mondial, le Biélorusse Egor Gerasimov. A la faveur de sa victoire sur le court numéro 9 en trois sets solides (7-6 (7/3), 6-4, 6-3), notre compatriote décroche à 26 ans sa première victoire sur le circuit principal. Et ce pour sa première participation à Roland-Garros. Un coup d’essai qui s’est révélé être un coup de maître magistral. « C’était vraiment fantastique. Rejouer avec du public, ça nous avait manqué à tous. Sur les challengers, il y a vraiment, vraiment personne. Là, c’était unique. J’ai eu des frissons partout dès le premier point », a dit Enzo Couacaud, 177e à l’ATP et qui a eu connaissance de son invitation il y a quinze jours, après deux participations infructueuses aux qualifications en 2019 et 2020. « J’espérais que la fédération prenne en compte la Race (classement sur l’année en cours NDLR), car j’étais dans les places. Après, j’essaie de prendre ma carrière et ma vie personnelle de la même manière, en maîtrisant ce que je peux maîtriser (…) Je suis content de montrer que l’invitation n’est pas volée et que j’ai ma place ici ».

« Jouer un tournoi du Grand chelem, c’était presque un mythe » Champion d’Europe chez les moins de 16 ans, en 2011, Couacaud n’a jamais percé au plus haut niveau. Des blessures ont freiné sa progression, dont plusieurs au coude ont failli mettre un terme à sa carrière. Il n’avait joué jusque-là qu’un seul match sur le circuit ATP, à Montpellier en 2020, et l’avait perdu. Cette wild card l’a « débloqué », il le concède. Dimanche de la semaine dernière, il disputait ainsi la finale du Challenger de Biella, en Italie. Malgré la défaite, son parcours réservait plein de belles promesses. « Jouer un tournoi du Grand chelem, c’était presque un mythe ». Mercredi, il sera opposé à un adversaire encore plus redoutable, l’Espagnol Pablo Carreno Busta (12e). Mais, à Maurice, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, nous croiserons les doigts pour lui. Vas-y Enzo. Nous voulons encore rêver ! A EST PRESSE nous sommes de tout cœur avec toi !

Latest Articles

Les plus beaux letchis de l’année au verger de Poste de Flacq

La moisson est grande, mais les chauves-souris sont nombreux ces temps-ci dans l’Est. Du coup, les vergers de letchis sont pris d’assaut...

Coupe du monde: revivez l’actualité du Mondial du dimanche 4 décembre

Ce dimanche 4 décembre a été marqué par les qualifications de la France et de l’Angleterre pour les quarts de finale du Mondial,...

Coupe du Monde 2022 : le programme des matchs du 3 décembre

Au programme de ce samedi en Coupe du Monde, les débuts de la phase à élimination directe avec les deux premiers huitièmes...