Saturday, December 4, 2021
Home Santé COVID -19 : 260,000 doses de vaccin sous certaines conditions pour Maurice

COVID -19 : 260,000 doses de vaccin sous certaines conditions pour Maurice

Le gouvernement mauricien a déjà confirmé une commande de 260,000 doses de vaccin sous certaines conditions évidemment, de la firme Gavi Alliance. En effet, une fois que le vaccin de la fime Gavi Alliance est accepté et approuvé par l’Organisation Mondiale de la Santé, Maurice fera partie des pays qui auront les premières cargaisons.

La compagnie avait annoncé à Genève le 29 septembre dernier qu’elle allait être en mesure d’offrir un vaccin eficace contre le coronavirus COVID -19 pour la somme de 3 dollars US. L’Organisation Mondiale de la Santé a vite confirmé qu’aucun pays ne sera laissé de côté une fois que le vaccin sera commercialisé.

Dans un récent discours, le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus devait faire ressortir qu’il est hors de question que seuls les pays riches aient accès au vaccin, aux diagnostiques et aux traitements.

Suspension des essais clinique du vaccin de Johnson & Johnson

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé lundi 12 octobre la suspension de son essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19, l’un des participants étant tombé malade.

« Nous avons interrompu temporairement le dosage supplémentaire dans tous nos essais cliniques d’un vaccin expérimental contre le Covid-19, y compris l’ensemble de l’essai de phase 3, en raison d’une maladie inexpliquée chez un participant », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Cette suspension entraîne la fermeture du système d’inscriptions en ligne mis en place fin septembre pour recruter 60 000 participants dans le cadre de la phase 3 de l’essai, tandis que le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi.

Des événements indésirables graves sont « une composante attendue de toute étude clinique, spécialement les études d’ampleur », a indiqué Johnson & Johnson. Les protocoles en vigueur dans la compagnie prévoient la suspension d’une étude afin de déterminer si l’événement indésirable grave est lié au médicament évalué et s’il est possible de reprendre l’essai.

Latest Articles

COVID -19 : Omicron risque de devenir majoritaire en Europe…

Le variant Omicron risque de devenir majoritaire en Europe d’ici «les prochains mois» si les premières tendances se confirment, a estimé jeudi...

PREMIER LEAGUE : Premier League (J14) : Ronaldo et United douchent Arsenal

Encore étincelant, Cristiano Ronaldo a sorti Manchester United d'un mauvais pas ce jeudi en Premier League contre Arsenal (3-2), avec un doublé...

COVID -19 : Des réinfections possibles avec Omicron

Les anticorps issus d’une première infection à la COVID-19 n’empêchent pas une d’attraper à nouveau la maladie avec...