Sunday, June 26, 2022
Home Santé Covid-19 : Les personnes du groupe sanguin O seraient moins vulnérables, selon...

Covid-19 : Les personnes du groupe sanguin O seraient moins vulnérables, selon de nouvelles études

Selon deux nouvelles études réalisées au Danemark et au Canada publiées dans « Blood Advances », le groupe sanguin jouerait un rôle dans la capacité à être contaminé par le coronavirus ou dans la gravité de la maladie. Ces deux études révèlent ainsi que les personnes du groupe sanguin O seraient moins touchées par le virus et si elles le sont, resteraient moins longtemps en soins intensifs, relaient nos confrères de LCI.

Les personnes du groupe sanguin O pourraient être moins vulnérables face au Covid-19. C’est en tout cas ce que révèlent deux études, l’une réalisée au Danemark et l’autre au Canada, publiées dans Blood Advances . Selon ces deux études, le groupe sanguin jouerait un rôle dans la capacité à être contaminé ou dans la gravité de la maladie, rapportent nos confrères de LCI.

Dans la première étude, des scientifiques danois ont analysé le groupe sanguin de milliers de Danois testés positifs entre le 27 février 2020 et le 30 juillet 2020. Ils ont alors comparé les résultats avec la répartition des groupes sanguins de la population testée.

Les patients O seraient moins vulnérables face au Covid-19

Selon les auteurs de l’étude publiée dans la revue Blood Advances , 42 % de la population danoise figurerait dans le groupe sanguin O, 42 % dans le groupe A, 11 % dans le B et 4 % dans le AB, relaient nos confrères de LCI. Parmi les plus de 7 000 personnes testées positives au Danemark et dont les échantillons ont été analysés, 38 % ont un groupe sanguin O et les taux sont similaires pour les autres groupes avec leur répartition dans la population. Pour les chercheurs, cela démontre « que le groupe sanguin O est significativement associé à une sensibilité réduite à l’infection par le SRAS-CoV-2 ».
Contenus Sponsorisés

Une gravité de la maladie plus importante pour les patients A ou AB

Une deuxième étude réalisée cette fois-ci au Canada, révèle que les « patients du groupe A ou AB semblent présenter une plus grande gravité de la maladie que les patients du groupe sanguin O ou B ». Pour cette étude, les scientifiques ont recueilli des données auprès de patients hospitalisés en soins intensifs dans six hôpitaux de la métropole de Vancouver entre le 21 février 2020 et le 28 avril 2020.

Pour évaluer la gravité de la maladie, « notre critère de jugement principal était la proportion de patients nécessitant une ventilation mécanique », indiquent les chercheurs.

Au cours de leur étude, « un total de 125 patients atteints de Covid-19 gravement malades ont été admis aux soins intensifs du 1er mars 2020 au 28 avril 2020 », expliquent-ils dans leurs démarches. Et, sur ces 125 patients, 95 avaient des données de groupe sanguin ABO disponibles.

Latest Articles

COVID -19: 19,8 millions de morts évités grâce à la vaccination

La vaccination contre la COVID-19 a permis d’éviter 19,8 millions de morts sur un potentiel de 31,4 millions au cours de la...

TOURISME – KITE SURF: Le tout premier festival au C Mauritius annonce déjà la couleur

Le C-Kite Festival c’est le tout premier du genre organisé depuis mercredi dernier jusqu’à mardi prochain au C Mauritius, dernier né des...