Sunday, January 23, 2022
Home Santé COVID – 19 : Possible contamination de l’homme par des animaux. 100,000...

COVID – 19 : Possible contamination de l’homme par des animaux. 100,000 visons positifs abattus en Espagne

A ce jour, l’Espagne compte 28 420 morts et plus de 120 foyers actifs. La situation est donc toujours très inquiétante dans ce pays de la péninsule libérique qui compte plus de 43 millions d’habitants. Elle est devenue encore plus inquiétant lorsque le gouvernement espagnol a annoncé que l’abbatage incessant de 100,000 visons dans la région espagnole de l’Aragon est obligatoire, donc inévitable. La décision du gouvernement espagnol étant motivée par le fait que 90 % des animaux d’un élevage dans la région nord-est, de ce pays, lourdement affectée par la pandémie, ont été testés positifs au Covid-19. C’est lors d’une conférence de presse tenue par le responsable régional de l’élevage, Joaquin Olona que la décision a été annoncée.

L’élevage, situé dans la localité de Puebla de Valverde, faisait l’objet depuis le 22 mai d’une mesure d’immobilisation preventive qui impliquait l’interdiction de transfert d’animaux ou de produits dérivés. Cela, après que sept employés eurent été testés positifs au Covid-19.

Une fois la mauvaise nouvelles connues et répandues, les tests PCR sur les animaux ont été régulièrement effectué. Les résultats, communiqués à la ferme d’élevage lundi dernier et rendu officiel en milieu de semaine, ont démontré que 87 % des échantillons prises aux fins d’analyse se sont révélés positifs. C’est alors que l’abattage, pour éviter les risques pour la population, a été décidé.

Le foyer de contagion a pour origine un employé infecté hors de la ferme, le seul élevage de visons d’Aragon, les autorités estiment que les animaux pourraient avoir été contaminés par les salariés. Mais, avouent qu’ils n’ont aucune certitude que la contamination se fait d’animaux à humains ou de humains à animaux.

Le Pays-Bas, a fait abattre des dizaines de milliers de visons d’une vingtaine d’élevages depuis l’éclatement de la pandémie parce que de cas de Covid-19 ont été enregistré parmi eux.

Il avait été alors établi que deux employés des élevages avaient très probablement contractés la maladie au contact des visons. C’était la première fois que la contamination par les animaux était évoquée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Latest Articles

COVID -19 : COVAX veut mettre la pandémie à genoux

Le système Covax, qui approvisionne les pays pauvres en vaccins anti-COVID, a l’ambition de mettre la pandémie à genoux en 2022 en...

LOTO – 783e tirage : Aucun Grand Gagnant et le jackpot du Tirage 784 (mercredi 26 janvier 2022) : Rs 47 millions (Approximativement)

Les numéros gagnants de ce tirage du 22 janvier 2022 sont : 02-07-10-11-27-30 Le tirage numéro...

EDUCATION : Les classes reprennent en présentiel selon le « new, new normal » à partir du 2 février

MGSS of Flacq Parents, profs et élèves entonneront en choeur la belle chanson d’Annie Cordie, « C’est fini...

COVID -19 : Pour le non port du masque, un irlandais risque 20 ans de prison

Un Irlandais qui refusait de porter son masque sur un vol Dublin-New York a été inculpé «d’agression» et «d’intimidation» pour avoir notamment...