Thursday, June 30, 2022
Home Societé Ugadi ; Première victime de la COVID-19

Ugadi ; Première victime de la COVID-19

Décrété congé public le  25 mars dernier, la fête Ugadi a fait l’histoire en devenant la première des fêtes religieuses du pays affectée par la pandémie COVID -19. Confinement oblige, Ugadi qui marque le nouvel an Telegu, a été célébrée dans la simplicité à la maison avec les prières évidemment en premier lieu, avant le repas traditionnel en famille. Certains fanatiques du fameux rangoli ne se sont pas fait prier pour assurer la décoration traditionnelle chez eux. Pour ceux qui ne le savent pas, le rangoli est une décoration, conçue avec les graines de riz colorés. Généralement les rangolis donnent la forme des feuilles d’un manguier et se trouvent dans la porte d’entrée de la maison ou des commerces.

La fête Ugadi est aussi un moment de partage avec les démunis et c’est aussi l’occasion de sortir ses plus beaux habits pour aller rendre visite aux amis et aux proches. Tout cela n’a pu être possible cette année. Car, la COVID-19 est malheureusement passée par là.

Latest Articles

ART: Mauritius Telecom favorise la promotion des artistes locaux au niveau international avec Spotify

L’initiative est plus que fort louable. Jamais, au grand jamais n’a-t-on vu une organisation se mettre côte à côte, serrer les...

COVID -19: Révision de la quarantaine en Chine

Pékin a réduit mardi de moitié la durée de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant en Chine, ce qui constitue un...

COVID-19 : La ministre de la Santé demande aux Français de remettre le masque dans les transports

Alors qu’à Maurice, il y a tout un mouvement pour souhaiter que les restrictions sanitaires soient revues, que le port du masque...