Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
COVID -19 : La pandémie fait fondre l’espérance de vie des Canadiens | Est Presse
Friday, February 23, 2024
spot_img
HomeActualitéCOVID -19 : La pandémie fait fondre l’espérance de vie des Canadiens

COVID -19 : La pandémie fait fondre l’espérance de vie des Canadiens

L’espérance de vie des Canadiens a fondu d’une demi-année en 2020 en raison des milliers de décès attribués à la COVID-19, mais aussi à cause de la crise des opioïdes qui fait plus de ravages que jamais dans l’Ouest canadien.

Selon une étude de Statistique Canada publiée lundi, l’espérance de vie des Canadiens s’est effondrée, passant de 82,3 ans en 2019 à 81,7 ans en 2020, en baisse de 0,6 an, soit près de sept mois.

«Il s’agit de la diminution annuelle la plus importante jamais observée au Canada depuis 1921, année au cours de laquelle le système de statistiques de l’état civil a été mis en place. Cette diminution était plus marquée chez les hommes (0,7 an) que chez les femmes (0,4 an)», a précisé Statistique Canada.

Les Québécois, pour leur part, disposent maintenant d’une espérance de vie de 82,3 ans, elle aussi en baisse de 0,6 point en 2020. Les hommes affichent une espérance de vie de 80,6 ans (-0,5), tandis que les femmes ont une espérance de vie de 84,1 ans (-0,7).

En tout, pas moins de 307 205 Canadiens se sont éteints en 2020, soit 21 935 de plus que lors de l’année précédente. S’il est normal, en raison de la démographie et du vieillissement de la population, d’observer une hausse du nombre de décès chaque année, il n’empêche que celle observée en 2020, établie à 7,7 %, est bien trop grande et peut s’expliquer, en grande partie, par la pandémie.

Le virus, qui a contribué aux décès de 16 151 Canadiens, est devenu la troisième cause de mortalité au pays en 2020 (5,3 % des décès), derrière les cancers (26,4 % des décès) et les maladies du cœur (17,5 % des décès).

«Malgré le déclin observé, l’espérance de vie au Canada en 2020 est demeurée parmi les plus élevées au monde. Dans certains pays, comme l’Espagne, l’Italie ou les États-Unis, la pandémie a eu une incidence plus marquée sur l’espérance de vie, l’espérance de vie à la naissance ayant connu des diminutions de l’ordre de -1,5 an», a rassuré Statistique Canada dans son étude. D’autres États, comme les pays scandinaves, sont cependant parvenus à hausser leur espérance de vie en 2020, malgré la COVID-19.

Opioïdes

L’autre grande cause de surmortalité au pays ces dernières années, la crise des opioïdes, continue elle aussi à faire des ravages, avec 4604 décès attribuables à des intoxications.

Après une année d’accalmie, la crise a repris de plus belle en 2020, principalement dans l’Ouest canadien. De nombreux organismes ont expliqué que la COVID-19 a contribué à isoler les consommateurs de drogues, augmentant ainsi le risque de surdoses en solitaire.

Également, la consommation d’alcool a été responsable de 542 décès en 2020, un nombre en nette hausse par rapport aux 360 qui étaient enregistrés, en moyenne, lors des années précédentes.

spot_img
spot_img

Latest Articles