Notice: Undefined variable: MzKPGNUMD in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/category.php on line 1

Notice: Undefined variable: YnUJhCL in /home/p5n40l2wq8jf/public_html/estpresse.mu/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-users-controller.php on line 1
PEP GUARDIOLA APRÈS EVERTON – MANCHESTER CITY (1-3) : “NOUS SOMMES LA MEILLEURE ÉQUIPE DU MONDE” | Est Presse
Thursday, April 18, 2024
spot_img
HomeSportPEP GUARDIOLA APRÈS EVERTON - MANCHESTER CITY (1-3) : "NOUS SOMMES LA...

PEP GUARDIOLA APRÈS EVERTON – MANCHESTER CITY (1-3) : “NOUS SOMMES LA MEILLEURE ÉQUIPE DU MONDE”

Manchester City a dû batailler pour renverser Everton mercredi soir à Goodison Park. En s’imposant contre les Toffees, les Citizens ont rappelé qu’ils étaient évidemment encore en course pour le titre malgré des derniers résultats laborieux en championnat. Poussés par un Pep Guardiola visiblement décidé à clamer haut et fort son statut de meilleure équipe du monde.

Manchester City était de retour aux affaires nationales après avoir remporté, en Arabie saoudite, la Coupe du monde des clubs le week-end dernier. Et une chose n’a pas changé malgré ce nouveau statut : le peu de marge qu’ont les joueurs de Pep Guardiola en Premier League ces derniers mois.

D’abord sanctionnés par l’ancien de la maison Jack Harrison après une erreur de Rodri, les champions en titre s’en sont remis à un exploit de Phil Foden, un penalty très discuté et une erreur de Jordan Pickford pour renverser la rencontre (1-3). En clair, City a encore de la marge dans le contenu.

Mais une chose a bien changé : le niveau de confiance des Citizens. Étonnant, au premier abord, de parler de manque de confiance pour une équipe qui a cumulé cinq titres en 2023. Mais les Citizens étaient sous pression après n’avoir remporté qu’un seul de leurs six derniers matches de championnat avant de se rendre à Goodison Park. Et encore plus en rejoignant les vestiaires menés au score. Puis Guardiola est passé par là.

“L’entraîneur a été grand à la mi-temps pour continuer à y croire, en nous disant que nous n’avions pas ce badge de vainqueurs de la Coupe du monde des clubs sans raison, a expliqué Phil Foden au micro de Prime Video à l’issue de la rencontre. Nous devons croire en nous car nous sommes une équipe de haut niveau”.

picture

Foden et les siens célèbrent contre Everton

Crédit: Getty Images

Le message du patron est donc bien passé à la pause. Et le technicien espagnol s’est tenu à sa stratégie de communication jusque devant les médias, fier de la réaction de ses troupes. “C’est pourquoi nous sommes champions du monde, la meilleure équipe du monde”, s’est-il réjoui.

“Ce badge nous rend très fiers, ça nous donne des responsabilités, on doit défendre quelque chose d’incroyable, a-t-il insisté au micro de beIN Sports. Mais aujourd’hui les joueurs le prouvent encore, et encore, et encore, année après année. Ça me rend très fier en tant que manager. Je leur rappelle leurs qualités tous les jours. Nous avons des standards à respecter”.

Capable d’invectiver ou reprendre un joueur – comme il l’a encore fait avec Josko Gvardiol mercredi – devant les caméras dans les secondes suivant une victoire, l’ancien coach du Barça est également capable de prendre le contre-pied en mettant ses joueurs sur un piédestal lorsqu’ils semblent pourtant avoir moins de marge. C’est la méthode Guardiola. Celle qui permet, malgré un début de saison qui semblait parfois poussif, de revenir à trois points d’Arsenal et cinq du leader Liverpool, qui compte un match de plus.

Latest Articles