Thursday, February 2, 2023
Home Actualité TAFISA World Walking Day 2020 : Une trentaine de participants à Flacq...

TAFISA World Walking Day 2020 : Une trentaine de participants à Flacq et des protestataires

Le ministère de la Jeunesse et des Sports n’a pas eu de chance à Flacq. C’est le cas de le dire. Car, la TAFISA World Walking Day 2020 à Flacq a été un fiasco total avec seulement une trentaine de participants dont des employés du ministère de la Jeunesse et des Sports attachés au Centre de Jeunesse. EST PRESSE a rencontré beaucoup de jeunes près du stade Auguste Vollaire, qui disaient haut et fort qu’il n’est pas question qu’ils se mettent de la partie. 

« Notre absence de cette journée de marche se veut être une manière pour la jeunesse de Flacq de protester contre la fermeture de notre centre de jeunesse. Nous avons une pétition qui est actuellement signée par les jeunes et moins jeunes de l’Est et qui sera remise au Premier ministre personnellement qui, nous sommes certains comprendra que nous sommes des victimes du ministère de la Jeunesse et des Sports à un moment ou la drogue fait rage dans les villages de l’Est. Notre Centre de Jeunesse est fermé depuis février et il y a moins de deux ans, ce centre avait été rénové à grand frais, mais c’était finalement une rénovation colmatage. A présent, tout est redevenu comme avant. Comme-ci, rien n’avait été fait. »

Il faut aussi savoir que contrairement à ce qui avait été annoncé, le départ de la marche a été donné à 10h. Une situation qui n’avait pas fait des heureux dont parmi, le député de la circonscription No. 9, Vikash Nuckcheddy qui l’a d’ailleurs fait savoir aux officiers du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Souhaitons qu’après ce fiasco, les autorités prendront la décision de remettre en état le Centre de Jeunesse.

Latest Articles

Il se fait soigner en Ukraine, malgré la guerre

André Boris, un Ukrainien installé au Québec depuis 30 ans, est allé jusqu'en Ukraine pour tenter de trouver des réponses quant à la...

Ukraine : Les mines russes mettent en danger la vie des civils Ces armes interdites menacent des vies ainsi que la production alimentaire

(Genève, le 15 juin 2022) – Les forces russes utilisent en Ukraine des mines terrestres qui font des victimes parmi les civils, engendrent des souffrances et...